Côte d’Ivoire/La libération de Gbagbo va-t-elle apporter la réunification au Fpi ?

0
544

Une fois en Belgique, nul doute que ce sera l’une des priorités de Laurent Gbagbo: ramener l’entente au sein du parti qu’il a mis sur pied, le Front populaire ivoirien  (FPI). Depuis sa détention à la Haye, le parti traverse une crise qui a entraîné en son sein la naissance de deux ailes dont fait partie l’ex-première dame Simone Gbagbo.

Pour le vice-président du FPI, Augustin Komoé Kouadio, la libération de l’ancien président devrait marquer la fin de la fracture. « Il aura beaucoup plus la latitude de parler même si sa parole est contrôlée. Mais déjà, il pourra parler aux responsables du FPI, estime-t-il. La sortie de Laurent Gbagbo va accélérer le mouvement d’unification du FPI pour reconquérir le pouvoir. »

D’après le vice-président, les tractations avec les frondeurs ont déjà commencé. Il assure qu’un plan stratégique de réunification a été remis à Simone Gbagbo peu avant la libération de son mari. Un premier pas pour renouer le dialogue, selon Augustin Komoé Kouadio.

« Il ne faut pas oublier qu’avec cette situation qui perdure depuis près de quatre ans maintenant, chaque bloc a constitué une administration, a constitué une équipe,souligne-t-il. Comment intégrer ces deux équipes pour en faire une seule ? L’intervention de Laurent Gbagbo est attendue dans ce cadre-là, pour que les deux morceaux du FPI se mettent ensemble pour être utiles à la Côte d’Ivoire. »

Il s’agira maintenant de rendre visite à l’ancien président en Belgique pour formaliser tout cela.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici