Cote d’Ivoire/Le 5è Congrès de l’association des historiens africains s’est tenu à Yamoussoukro

0
999

La fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro abrite depuis le mercredi 07 Novembre 2018, les assises du 5è Congrès ( après le 3ème en 2001 à Bamako et le 4ème en 2007 à Addis-Abeba), de l’Association des Historiens Africains (AHA) autour du thème : « L’histoire africaine et ses enjeux actuels».

Dans son adresse d’ouverture, Daniel Kablan Duncan, Vice-président représentant le Président de la République, Alassane Ouattara, s’est félicité du choix de la Côte d’Ivoire, et de Yamoussoukro pour abriter cette rencontre. Il a traduit toute la gratitude du chef d’État et du gouvernement ivoirien aux participants. Pour lui, au-delà de la seule étude du passé, l’historien doit aussi s’intéresser aux défis du développement. «

L’Afrique devrait saisir toutes les opportunités qu’elle offre, pour ne pas subir à nouveau les inégalités et domination de la première mondialisation de la période mercantiliste et coloniale », a-il dit.

Duncan a invité les historiens à s’approprier constamment dans leurs analyses et réflexions les nombreux défis auxquels fait face l’Afrique, afin d’aider les dirigeants africains à les relever. «… Oui, le développement de nos pays et de notre continent doit aussi se nourrir de votre science » a souligné le Vice-président.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici