Côte d’Ivoire/Les Républicains de l’Iffou et du Moronou déterminés à prendre une part active au congrès du 05 mai

0
700

Dans les régions de l’Iffou et du Moronou, notamment à Daoukro, Prikro, M’bahiakro et Bongouano, il y a un réel engouement chez les Républicains à prendre une part active au congrès extraordinaire du 05 mai prochain. Sur le terrain, rien ne semble être négligé quant aux conditions exigées pour participer à ce congrès. Sont prioritaires pour effectuer le déplacement, les membres statutaires. Entendez, les commissaires politiques, les secrétaires de sections, les présidents des structures spécialisées, RJR, RFR, RER et CTE. << Nous avons reçu les formulaires de cartes de membres par l’entremise de notre secrétaire départemental, El Hadj Lamine Konaté. Ces formulaires sont déjà remplis par les membres statutaires et vont incessamment être acheminés à la direction du parti. Vous savez que la carte de militants est exigée pour prendre part au congrès. Nous sommes prêts à Daoukro », dira Kouakou Kouadio Germain, commissaire politique Daoukro sous-préfecture. Il sera rejoint par Bamba René, commissaire politique communal, qui dit qu’après le congrès, il faudra continuer à enrôler les militants. Il prévoit doter ces derniers de 500 cartes de militants. À Prikro, et Bongouanou, nous enregistrons le même son de cloche. Tout est mis en œuvre pour que les membres statutaires du parti assistent au congrès. Des convois sont prévus à cet effet. Il s’agira de rallier la capitale économique la veille du congrès et revenir juste après le congrès. Tout est pris en charge pour la nourriture. Au niveau de Daoukro, ce sont exactement 68 participants qui partiront. Pour sûr ce congrès ne manque pas d’intérêt et ce n’est pas le secrétaire départemental de Daoukro qui dira le contraire. << Daoukro ira prendre toute sa place au congrès du 05 mai prochain. Nous l’avons toujours fait, et ce n’est pas maintenant que nous allons faillir. Le RDR à Daoukro, c’est tout une histoire. Au moments de grandes questions sont à l’ordre du jour pour la création de notre grande famille, le RHDP, Daoukro doit aller porter sa voix. C’est ce que nous feront le samedi prochain. Tout est fait pour que Daoukro soit représenté et de la manière la plus significative possible >>, a rassuré Lamine Konaté. Les militants, dans leur grande majorité, regrettent que le voyage soit uniquement réservé aux militants statutaires. << C’est un congrès d’une importance capitale. On aurait dû permettre au militant lambda d’y participer. Il y a de grandes questions qui seront débattues, si on s’en tient à l’actualité au sein du RHDP. À tout le moins, on aurait du faire comme au dernier congrès où nous avons été consultés bien avant. Beaucoup de chose se disent, et il aurait fallut avoir l’avis de l’ensemble des militants. Les autres s’excitent, nous pouvons en faire au tant au RDR. Mais qu’à cela ne tiennent, je pense et je souhaite que nos représentants soient à la hauteur de nos attentes. Bonn Congrès au RDR >>, a souhaité, Ekra. M, un membre du RJR de Prikro. Comme on le voit, le congrès du samedi 05 mai suscite beaucoup d’engouement de l’Iffou. Mais les militants dans leur grand ensemble attendent des réponses adéquates aux questions de l’heure. Oui ou non le RHDP sera un parti unifié ? Qu’en est-il de la question de l’alternance dont ne cesse de parler un des membres de l’alliance ?

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici