Côte d’Ivoire/Meeting de l’opposition à Trocadéro. La sortie de route d’un participant qui va faire tâche d’huile

0
535

Le samedi 15 février 2020, à la place des droits de l’homme à Paris, à eu lieu un meeting organisé par l’ensemble de l’opposition ivoirienne. Ce meeting été tacheté par une sortie de route. Un participant qui a tenu des propos appelant à chasser le pouvoir Ouattara par les armes. Il n’en fallait pas plus pour enflammer la toile. Et depuis, chaque camp de l’opposition tent de se dissocier des propos du capitaine Koné.

«Très bientôt, nous chasserons le régime de Ouattara. Je vous en fait la promesse. Nous chasserons Ouattara par la force des armes parce que nous avons l’expertise de la guerre».  Tels sont les propos tenus par un participant au meeting de l’opposition qui s’est déroulé le samedi dernier à la place du Trocadéro à Paris. Ces propos n’ont laissé personne indifférent. Face à la dimension que prenait cette sortie, les organisateurs ont produit un communiqué dans laquelle ils déclinent toutes responsabilité. Ci-dessous l’intégralité du communiqué.

Résultat de recherche d'images pour

Le SIT-IN du samedi 15 février 2020, de l’opposition significative regroupée au sein de la CDRP, de GPS, de LIDER au Trocadéro, sur le parvis des droits de l’Homme s’est achevé sans heurts.

Mais depuis quelques heures circulent sur les réseaux sociaux les propos tendancieux d’un individu appelant à faire partir par les armes, les tenants actuels du pouvoir. Le comité d’organisation de cet événement majeur au coeur de Paris,la CDRP, le GPS, LIDER et la société civile affirment très clairement et catégoriquement qu’ils ne se reconnaissent pas dans ces propos. Et qu’ils déclinent toute paternité des paroles de cet individu qui, profitant d’une baisse de vigilance de la sécurité a tenté de discréditer cette manifestation qui n’avait pour seuls objectifs, la réclamation la mise en place d’une CEI équitable pour des élections libres  transparentes et ouvertes à tous, le respect des règles démocratiques, la réconciliation et le respect de la constitution.

La CDRP, le GPS, LIDER remercient infiniment les Ivoiriennes, les Ivoiriens et tous les amis de la Côte d’Ivoire qui ont massivement fait le déplacement au Trocadéro et leur demandent de rester mobilisés et à l’écoute des mots d’ordre à venir.

Pour la CDRP-FRACE, le GPS, LIDER et la société civile,

Jean-Paul BADDY

Coordonnateur CDRP-FRANCE,

Délégué général PDCI-RDA Paris Val d’Oise

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici