Côte d’Ivoire-Prikro/Les cadres se donnent la main pour le développement de leur localité.

0
1517

Désormais, le vent du développement va souffler sur Prikro. Les cadres Anoh, quelque soit leur appartenance politique, ont décidé de regarder dans la même direction, afin de sortir le département de sa léthargie. Cette union sacrée et cette volonté de bâtir ensemble Prikro s’est matérialisée le samedi 7 Avril, à l’occasion de l’inauguration de la première station d’essence de la localité. Devant les chefs religieux et coutumiers, les cadres se sont donnés la main, pour construire leur région. C’est le maire de la commune, Ekra Antoine, une fois au pupitre, qui a demandé à ses frères, qui se combattaient autrefois, de le rejoindre afin de montrer aux populations, que Prikro a tourné la page de la division. « Tous les cadres et élus sont désormais unis pour le développement de Prikro. Nous recherchions l’union, l’entente, pour le bien de nos populations. Prikro est en retard, parce que nous ne nous entendions pas. Aujourd’hui, les données ont changé », a dit le premier magistrat de la commune. Et de rassurer les uns et les autres que c’est ensemble que les cadres se battront, afin que le bitumage de la voie Ouelle – Serebou en passant par Prikro se réalise. Le député du département, Adi Kouame Isac, lui emboitera le pas en remerciant tous les aînés qui oeuvrent pour l’union des cadres. « C’est de l’union et l’entente dont Prikro a besoin. Il est temps de se mettre au dessus de nos ambitions personnelles et de penser à nos parents. Je souhaite que ce vent d’union perdure pour le bonheur de Prikro », a t-il mentionné à la suite du maire. Ce vent nouveau, qui souffle sur Prikro a été apprécié par Traoré Kolia Adam, président du conseil d’administration de la Lonaci et parrain de la cérémonie. « Lorsque je vous vois assis côte à côte, avec un esprit de fraternité, je ne peux qu’être fier de voir la paix revenir entre les frères. Depuis quelques temps, les esprits étaient disposés pour une paix entre vous. Cette attitude d’union constitue le socle du développement. Il faut maintenir le cap, pour le bonheur des populations », à souligné le parrain. Le chef central de Prikro, Boudoua Adi 2 a félicité les cadres, pour cette initiative et prier le Seigneur pour que la paix entre les cadres soit durable. Même son de cloche pour le sous prefet de Prikro, Blé Gnaly, représentant le préfet du département. Il a souhaité que désormais le développement soit au devant de toutes choses.

E.Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici