Côte d’Ivoire/Quand l’enseignement confessionnel islamique se structure de plus en plus

0
830

De grands changements interviennent de plus en plus au niveau de l’enseignement confessionnel islamique. Aujourd’hui il est question de l’uniformisation des programmes scolaires et de la reconnaissance du ministère de l’Éducation nationale. Au cours de la célébration des 50 ans de l’école confessionnelle islamique de Bondoukou, ces révélations ont été portées au grand jour. L’école confessionnelle islamique El Falah de Bondoukou forme les enfants depuis cinquante bonnes années, depuis la maternelle jusqu’au secondaire. Pour l’année scolaire 2017/2018, l’école a reçu 904 élèves. Ces élèves et leurs encadreurs ont tenu a célébrer le cinquantenaire de leur école. À cette occasion, les acquis tels l’unification des programmes scolaires et des examens de fins d’années ont été obtenus. Cette année 7.728 candidats ont été présentés aux différents examens sur l’ensemble du territoire. Le grand combat était la reconnaissance des écoles islamique par le ministère de l’Éducation nationale. Depuis 2011, ces écoles ont commencé à être reconnues. En pareil circonstances, les responsables n’ont pas manqué de saluer le Président de la République Alassane Ouattara et le ministre de l’Éducation nationale Kandia Camara. Ces festivités étaient placées sous le parrainage du directeur général du fonds d’entretien routier, Diaby Lanciné représenté.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici