Côte d’Ivoire/Simonne Ehivet Gbagbo pressée et ravie de rentrer à la maison selon son avocat maître Rodrigue Dadjé

0
892

Selon son avocat maître Dadjé Rodrigue, Simone Gbagbo est pressée de quitter sa résidence surveillée à l’Ecole de gendarmerie d’Abidjan.
Détenues plus de 7 ans, Simone Gbagbo va recouvrer sa liberté cette semaine grâce à la mesure d’amnistie prise par le chef de l’État Alassane Ouattara à la veille du 58 ème anniversaire de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. À l’occasion, Me Ange Rodrigue Dadjé s’est précipité à l’école de gendarmerie d’Abidjan où l’épouse de l’ex-chef de l’Etat ivoirien traduit devant la Cour pénale internationale (Cpi), est détenue. Me Dadjé, joint pat le confrère Jeuneafrique.com, a livré la première réaction de Mme Gbagbo. « Je suis actuellement à l’école de gendarmerie avec Simone Gbagbo. Je viens de lui apprendre la nouvelle de son amnistie. Elle est ravie et elle est impatiente de rentrer chez elle », a indiqué l’avocat, qui souligne ne pas s’attendre à cette décision venant de l’actuel président ivoirien, Alassane Ouattara. Déjà, Me Dadjé est dans les dispositions pour engager les procédures pour que sa cliente sorte le plus vite possible de sa résidence surveillée à l’école de gendarmerie. « Je vais prendre contact avec le ministère de la Justice. Si tout se passe bien, Simone Gbagbo pourra sans doute être libérée cette semaine », dira-t-il.

Fondio.R

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici