Covid 19/Vaccin de Pfizer, entre espoir et prudence

0
32

Pfizer a annoncé lundi que son candidat vaccin était efficace « à 90% » contre le Covid-19. Une annonce qui suscite beaucoup d’espoir à travers le monde, mais qu’il faut prendre avec prudence. Il ne s’agit encore que des résultats d’analyses préliminaires et beaucoup de questions sont sans réponses. 

On ignore encore si le vaccin confère une immunité longue. Mais l’annonce a immédiatement provoqué une vague d’espoir et un bond des Bourses mondiales, dix mois seulement après le séquençage du coronavirus, une prouesse scientifique.

Surtout qu’un autre vaccin expérimental, développé par la société américaine Moderna et dont on attend les résultats dans les prochaines semaines, utilise la même technologie nouvelle, à base d’ARN messager. Et le monde attend aussi les résultats d’un autre vaccin très avancé, développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford.

« C’est une bonne nouvelle », se félicite Stéphane Paul, membre du comité vaccin Covid-19 des ministères de la Santé et de la Recherche, interrogé par Olivier Chermann, du pôle France de RFI. Il appelle néanmoins à la prudence. « La limitation de tout ça, c’est que les résultats et l’analyse qui a été faite, c’est après deux mois. C’est-à-dire qu’aujourd’hui la seule chose qu’on peut dire c’est que ce vaccin protège pendant deux mois 90% des gens qui l’ont reçu. » Dès lors, une question se pose, estime Stéphane Paul : « quelle est la sécurité de ce type de vaccin sur le long terme ? Et ça, il n’y a que le suivi des patients qui va nous permettre de le savoir. »

Avec Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici