Daoukro/La fête des ignames célébrée dans une ferveur populaire à Agniassikassou

0
1215

Un cadre a appelé les fils et filles du village d’Agniassikassou à un seul esprit pour l’aboutissement des projets et le développement du village d’Agniassikassou. Ce message, il l’a lancé le samedi 15 septembre 2018, lors de la célébration de la fête de l’Ana-ya (fête des ignames), doublée de l’inauguration du foyer des jeunes dudit village. Cette importante cérémonie culturelle s’est déroulée à la place publique du village, en présence des cadres, des fils et filles du village, avec eux douze chefs coutumiers des villages environnants.
« Ayons le même esprit, cultivons la paix, l’amour, demeurons dans l’union et soyons inséparables comme le poisson et l’eau dans laquelle il nage », tel est le message lancé par l’honorable Olivier AKOTO, fils du village d »Agniassikassou, député du département de Daoukro-Ngattakro et représentant le parrain, le Président Henri Konan Bédié. C’était lors de la deuxième édition de la journée de la Valorisation des Arts et de la Culture d’Agniassikassou dénommée V.A.C.A.

Parlant de l’ana-ya, Olivier Akoto a rappelé que « c’est un événement à caractère culturel qui rappelle le sacrifice fait par nos parents dans les champs pour remercier la terre et les « dieux » pour leur générosité. C’est une cérémonie qui permet de faire la promotion de la culture des peuples Baoulé. En dehors de ceci, les cadres se réunissent pour parler de développement; et cette année nous avons tablé sur le cas des projets qui tiennent à coeur aux fils et filles du village. Les chances étant de notre côté, l’Etat de Côte d’Ivoire a décidé de réprofiler le tronçon Benanou-Agniassikassou-Bocanda. Aussi le conseil régional va emboîter le pas en faisant un reprofilage lourd sur l’axe Benanou-KonankanKro et Katroa. Et il a fallut qu’on donne cette information aux populations, c’est ce jour de réjouissance que nous avons choisi pour annoncer cela. En plus de ces réalisations, la maternité et le dispensaire du village ont été réhabilités. Et pour boucler, un digne fils de la région de l’Iffou vient de construire un foyer pour toute la communauté d’Agniassikassou, dont l’inauguration se fait ce samedi 15 septembre 2018″.

Intervenant à son tour, Traoré Adam Kolia, Pca de la LONACI, fondateur de l’Ong Yemoayet et heureux donateur du foyer, s’est réjoui d’être à Agniassikassou pour célébrer la fête annuelle de l’igname auprès de ces frères et soeurs.
Aussi pour des principes d’entente et de cohésion sociale, il a affirmé trouver aberrant que la chose la mieux partagée soit la discorde. C’est pour cela, qu’il a choisi de militer dans le sens de la cohésion entre les filles et les fils de la région. En ce qui concerne le développement local, il a dit ne pas vouloir être en reste de cet élan.C’est pourquoi joignant ses efforts à ceux de ses frères d’Agniassikassou, il a décidé de réaliser chez eux un foyer des jeunes, qui revêt une signification particulière. « Quand on construit une école, c’est pour apprendre le savoir. Quand on construit une maternité, c’est pour permettre à la population de s’y rendre pour des questions de maternité. Quand on construit un forage, c’est pour avoir de l’eau potable, mais quand on construit un foyer de jeunes, c’est pour se réjouir. Mais pour les foyers que nous construisons, ce serait, en plus d’un lieu de réjouissance, un centre de formation ».
Pour sa part, Monsieur Édi Konan, président de la mutuelle de développement économique et social du village d’Agni-Assikassou (M.U.D.E.S.V.A) a remercié le président Henri Konan Bédié, le chef de canton Nanan Bédié Koffi Marcellin et les autres dignitaires de la tradition pour leur implication personnelle dans la valorisation et la consolidation de la culture et de la tradition au pays Baoulé. Des échanges de dons ont mis fin à cette belle cérémonie riche en couleurs et en sons.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici