Élections locales à venir/Le Pdci-Rda ménace de retirer tous ses candidats

0
687

Que fera le Pdci-Rda à qui Alassane Ouattara a adressé une fin de non recevoir quant à la réforme de la Cei avant la tenue des municipales et régionales du 13 octobre prochzin ?
Les informations qui nous parviennent
du côté du PDCI ne vont pas dans le sens de sa particiation à ves élections avec une Cei dans sa configuration actuelle. Et donc sa participation devient de plus en plus incertaine. Le parti de Bédié menace de retirer ses candidats si la CEI n’est pas reformée.
Le bras de fer entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara ne cesse de s’intensifier au fil du temps. Aussi, à mesure que les élections municipales et régionales approchent, les positions entre les deux camps ne cessent de se radicaliser. Le président de la République avait en effet déclaré qu’il procédera à la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), comme indiqué lors de son adresse à la Nation à la veille de l’indépendance, mais pour l’élection présidentielle de 2020.
Je Cette position du chef de l’Etat n’est pas du goût du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui n’entend pas rester inactif. A l’issue d’une réunion qui s’est tenue, ce samedi, les membres du vieux parti ont menacé de retirer tous leurs candidats aux élections locales si la CEI reste dans sa composition actuelle, avec Youssouf Bakayoko comme président.

Et pour conforter leur position, ces militants du parti septuagénaire entendent se rendre auprès de Bédié à Daoukro pour entériner cette décision. Le PDCI-RDA pourrait donc boycotter ces élections locales au cas où ses exigences n’étaient pas satisfaites.

L’on s’interroge cependant si le président ivoirien accédera à la demande de son désormais ex-allié pour reformer la CEI avant les municipales et régionales du 13 octobre prochain.

Notons par ailleurs que le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) a également demandé la reforme de la CEI, conformément à la décision rendue par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP). Pr Georges Armand Ouégnin, président de « Ensemble pour la démocratie et la souveraineté  » (EDS), a annoncé des manifestations les jours à venir pour faire davantage de pression sur le pouvoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici