Élections municipales à Bongouanou/ Ehui Tano Félix confiant de sa réélection

0
2199

Élections municipales à Bongouanou
Ehui Tano confiant pour un deuxième mandat
Le maire sortant de Bongouanou, Ehui Tano Félix, issu des rangs du Pdci Rda, est confiant de sa réélection. Selon lui, pour atteindre cet objectif, il fait du porte à porte.  » Il ne s’agit pas de faire du bavardage inutile ou du tapage. Nous sommes au contact de nos populations à travers notre stratégie de porte à porte », a-t-il indiqué. Pour le pion du Président Henri Konan Bédié, son bilan parle de lui même et est un gadge de réélection.  » Nous serons réélu, car les populations ont constaté que nous avons travaillé. Nous avons des réalisations dans tous les villages. En ville, nous avons commencé par clôturer le Sokote (le lac aux silures). Nous avons lutté pour qu’une banque s’installe dans la localité. Nous avons aménagé le grand marché. Dans le quartier de Kangandi, nous avons fait l’ouverture de voie, qui part du corridor au lycée. Nous avons également construit dans ce même lieu, un bureau d’infirmier et fait en sorte que le centre antituberculeux soit le meilleur de la région. Nous n’oublions pas la clôture du cimetière et le centre culturel, que nous sommes en train d’achever. Pour les jeunes nous avons négocié pour que le Pejedec-Agefop s’installe ici. Dans les villages de Bokassi, nous avons mis à la disposition des populations, un centre de santé avec logement d’infirmier. Lorsque nous arrivons aux affaires 3 villages de la commune n’étaient pas électrifiés. A savoir Amankro, Nanan Assouakro et Ehuikro. C’est chose faite maintenant. A Akakro, nous avons réhabilité l’école primaire. A Broukro, nous avons construit une école maternelle. Sans omettre le pont de Tanasso et son dispensaire, que nous avons mis en service. Je voudrais m’attarder sur le ramassage des ordures, qui est un problème pour toutes les mairies depuis que l’Etat s’en charge. Bien avant que se du domaine du ministère de la salubrité, nous avons enlevé plus de 50 000 tonnes d’ordures. Et pour terminer, sachez que nous avons construit à côté du grand marché, un marché réservé aux fruits », tel est le bilan que présente Ehui Tano. Et de dire que dès sa réélection, il prendra en compte les nouvelles préoccupations des populations, car sa commune beneficie du programme de budget participatif, qui permet aux populations de leur soumettre leur besoins. Le représentant du Pdci Rda ne crains pas les trois adversaires en face de lui, surtout celui du Fpi, en affirmant que Bongouanou n’est pas une zone de ce parti, bien au contraire, selob lui, le Pdci Rda, est toujours majoritaire. Dans tout les cas, il se dit homme de développement, qui est appelé à travailler avec tous ceux, qui ont l’envie de faire évoluer leur commune. Il souligne que la population est satisfaite de son bilan. D’ailleurs, comme appel, il lance ceci à ses parents: « Nous avons commencé des choses ensemble. Et comme l’indique notre slogan, Union- paix – développement, j’invite mes parents à nous rejoindre en nous votant, pour qu’on developpe ensrmble dans l’union et la paix, notre Bongouanou.
E. Pisani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici