Élections régionales à Dimbokro/ Bile Diemeleou (Candidat Rhdp) : « Nous allons faire plus pour notre second mandat »

0
1150

Élections municipales à Dimbokro
Bile Diemeleou (Candidat Rhdp)
« Nous allons faire plus pour notre second mandat »
Qu’est ce que l’on peut retenir de votre premier mandat?
Beaucoup de choses positives. Nous avons promis à la population de réaliser un certain nombre de projets, tant dans l’éducation, dans la santé, dans la lutte contre la paupérisation, et les affaires culturelles. Et tout cela a été fait. Les derniers qui restaient sont en train d’être réalisés. Il s’agit par exemple du plus important qui est le bitumage de la voie d’accès qui relie la cité Utexi à la cité Sogephia. Donc, nous sommes en phase avec nos populations, qui ont bénéficié de tout ces investissements.
Vous avez été maire Pdci Rda et aujourd’hui, vous êtes candidat Rhdp. Pourquoi ce choix?
Je suis sous la bannière Rhdp, parceque tout le monde l’a souhaité aussi, pas parceque, nous l’avons seulement voulu. C’est surtout, pour qu’il y ait la paix dans notre région et pour que tous les fils et filles de Dimbokro puissent aller ensemble dans le sens du développement. Vous voyez comment c’est beau, lorsque nous nous retrouvons dans nos régions dans l’union et c’est ce dont la Côte d’ivoire a besoin. Pour une commune, il faut privilégier le développement, c’est vrai que l’on fait la politique, mais nous avons plus besoin du développement dans nos communes. Et pour nos populations, il faut s’interroger comment allons nous faire pour les satisfaire. Nous allons parcourir tous les hameaux et contrées, pour trouver ensemble les solutions à leurs préoccupations et leur apporter la richesse.
N’avez vous pas d’appréhensions compte tenu du fait que nous sommes dans une région acquise au Pdci Rda et que vous partez en Rhdp, même s’il n’y a pas de candidat Pdci Rda. Ne craignez vous pas le vote sanction?
Écoutez, le Président Bédié a donné des instructions, à travers le délégué départemental Dimbokro 1, pour que les militants du Pdci soient avec moi. Je suis le candidat du Rhdp, et j’ai le soutien du Pdci Rda. Et le Rhdp a en son sein le Pdci Rda. Je ne sais pas ce que c’est le vote sanction dans ce cas. L’essentiel, il faut que je sois élu au soir du 13 octobre. N’oubliez pas que j’ai un adversaire qui n’est pas du même bord politique que moi. Je fais une campagne apaisée et civilisée. Dans ce sens, je demande à mes militants de respecter l’adversaire. Surtout qu’ils ne déchirent pas les affiches et de rester dans ligne d’une campagne civilisée.
Si vous êtes élu, quel sera votre priorité?
Ma priorité, sera de renforcer les acquis et faire mieux encore. Au niveau de l’éducation, il y’a beaucoup de besoin que les populations sollicitent à travers l’accroissement des classes, la construction des logements de maîtres dans les villages, des latrines et des cantines. Il y a aussi des écoles maternelles qui sont demandées. Au niveau de la santé, il faut renforcer le plateau technique du Chr. C’est vrai que, notre Chr porte ce nom, mais il manque des paliers. Il faut donc combler ce vide. Aussi, il faut continuer à créer des centres de santé dans les villages comme nous avons commencé à le faire. Cette fois, nous privilegerons l’axe nord en allant à Bocanda, pour faciliter les soins de proximité des populations. Le lutte contre la paupérisation est primordial car, tout le monde demande de l’emploi. Nous avons pris contact avec une entreprise et un terrain a été réservé pour qu’elle installe une usine de traitement d’eau. Nous sommes avancé dans les contacts pour la fabriquation des plaques solaires, qui vont permettre de recharger et fabriquer des portables et autres instruments scolaires. Et surtout avoir la lumière pour les enfants des villages, afin d’étudier. Aussi, nous avons l’accord d’une usine d’heveaculture, pour réduire le taux de chômage. Dans ce sens, nous avons mis en place des prêts à fonds zéro. C’est pour nous une idée géniale de Dimbokro. Nous allons renforcer cela avec la Coopec. Lors du premier mandat, le fond était de 40 millions et pour mon deuxième mandat, je fixe le taux à 100 millions. Pour que le prêt puisse être remboursable effectivement, nous allons faire une projection par quartier et nous allons avoir un représentant du maire, des femmes, des jeunes et le maire au finish, qui va posé sa signature pour valider le projet, afin que ces prêts soient remboursables. Au niveau de la culture, nous avons fait vibrer Dimbokro, à travers, Bonjour 2018, Miss Côte d’ivoire et autres actions culturelles pour que les gens piuissent se divertir dans la localité..
Un appel pour terminer à vos parents de Dimbokro?
D’abord je suis un fils de Dimbokro et je suis un homme de parole. Quant je m’’engage je fais, voilà pourquoi vous verrez sur les pancartes, Bile a promis, il la fait. Je suis l’homme qu’il faut à cette place. Je dis à mes parents de croire en moi. Il n’y a pas d’autres alternatives, que moi. Je suis prêt à rendre toujours notre ville propre, comms l’atteste le prix d’excellence 2018 et je suis prêt à les accompagner dans le développement.
Propos recueillis par
Edgar Yeboue

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici