Profitant d’une visite de terrain, du 10 au 11 octobre, le ministre de l’agriculture et du développement rural a passé des messages de cohésion sociale, de rassemblement et de paix.

C’est notamment le cas dans le village de Nanbélékaha, situé dans la sous-préfecture de Guiembé.Venu pour la pose de la première pierre des travaux de réhabilitation du barrage de Slomougou, Kobenan Kouassi Adjoumani a laissé entendre que « tout cela est possible parce qu’il y a un climat de paix et de prospérité. Travaillons à le préserver afin de permettre au Président de la République, Alassane Ouattara et à son gouvernement conduit par Amadou Gon Coulibaly de parfaire notre bien-être, celui de nos enfants et de tous les ivoiriennes et ivoiriens et même de ceux qui ont choisi de vivre dans notre pays ».

Autre lieux et autres occasions : la cérémonie officielle de lancement du programme d’appui aux filières agricoles. Face au monde paysan, le premier responsable national de l’agriculture et du développement rural a mis en lumière les nombreuses actions du Président de la République, Alassane Ouattara en leur faveur.

Idem à Ferkessédougou lors de la visite d’activités de production et de transformation d’un groupe de jeunes.

Il  a demandé aux uns et aux autres de faire bloc autour du président Ouattara et du gouvernement d’Amadou Gon Coulibaly en vue de préserver les acquis et continuer de garder, ainsi, le cap.

A la tribune de l’atelier lié au projet de développement du pôle agro-industriel dans le Nord de la Côte d’Ivoire qui s’est déroulé dans un réceptif hôtelier de Korhogo,  il a tenu les mêmes propos. Insistant sur les avantages que pourraient en tirer les populations en termes de cohésion, de bien-être et de paix durable.

                                                  Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici