Fête des mères 2024/La sous-préfecture d’Arikokaha a réceptionné les dons de la Première Dame.

0
380

Le message de remerciements et de reconnaissance de Coulibaly Gninhoyo dit Tshabio a Madame Dominique Ouattara. 

La liesse était au rendez-vous chez les femmes de la Sous-préfeture d’Arikokaha le Dimanche 7 Juin 2024 dernier. Et c’était à juste titre, pourrait-on dire.

Les nombreux cadeaux octroyés à ces femmes le 15 Juin 2024 dernier à Tafiré dans le cadre de la célébration de la fête des mères du département de Niakara, parrainée par la Première Dame Dominique Ouattara, ont été partagés.

En ce qui concerne la sous-préfecture d’Arikokaha, cette cérémonie  s’est déroulée dans l’enceinte du foyer des jeunes d’Arikokaha, sous la supervision de Coulibaly Gninhoyo dit Tshabio, quatrième vice-président président du conseil régional, représentant le président Ibrahim Kalil Konaté.

Devant une importante assemblée de femmes et la chefferie traditionnelle, le vice-président, Coulibaly Gninhoyo a rendu un vibrant hommage à Mme Dominique Ouattara pour la qualité et la nature de ces cadeaux qui, de mémoire d’homme, n’ont jamais été enregistrés dans cette circonscription Sous-préfectorale.

Il a également exprimé sa gratitude au Président Alassane Ouattara, grâce à qui son épouse  » a posé cette action historique au grand bonheur des populations ».

L’occasion a été bonne pour le représentant du ministre Kalil Konaté, de réitérer la nécessité de l’entente, la cohésion sociale pour un « un vivre ensemble » profitables à tous.

Aussi a-t-il exhorté les femmes à privilégier la création d’associations et surtout, l’entente afin de mieux bénéficier des dons en général et de ceux de la première dame en particulier.

Coulibaly Gninhoyo dit Tshabio a profité de la lucarne pour dire sa gratitude aux populations venues des six villages et campements de la Sous-préfeture d’Arikokaha pour le choix porté sur la liste Rhdp lors des élections régionales passées.

Il a enfin demandé aux femmes de continuer à leur faire confiance, car leur engagement pour le bien-être des femmes reste déterminant.

Le sous-préfet Pascal Karba Koné qui a pris une part active à cette cérémonie de partage et de  distribution, a également appelé les populations à la cohésion sociale. Il a pour sa part demandé aux bénéciaires des ces présents, d’en faire bon usage afin d’assurer leur autonomisation. Il n’a pas omis d’exprimer sa reconnaissance à la première dame Dominique Ouattara pour ces dons qui contribueront sûrement au bien-être des femmes de sa circonscription Sous-préfectorale.

S’appuyant sur le dicton qui dit que « ce que femme veut Dieu veut », il à invité la genre féminine à assurer à leur progéniture une bonne éducation et un bon encadrement afin l’excellence tant prônée par le premier des Ivoiriens, doit le leitmotiv des élèves. Il à exhorté les populations à vivre da’s un environnement sain pour éviter les maladies dont une, particulièrement virulente la dingue, pourrait frapper aux portes de la sous-préfectures.

Coulibaly Nanielman, président de la Femuda(Fédération des mutuelles de développement d’Arikokaha) s’est dit heureux de voir ces femmes en joie et dans la liesse. Il leur a  demandé de développer la vie associative pour favoriser les rendements avec les dons font elles bénéficient.

Pour lui, les populations de la Sous-préfeture d’Arikokaha ont déjà bénéficié d’importants avantages avec le Rhdp et elles gagneront davantage avec le « parti d’Alassane Ouattara. »

Notons que la liste constitutive des cadeaux de la première dame n’est pas exhaustive. Elle se compose de matériels divers dont des appareils électroménagers, du matériel agricole, d’équipements de coiffure et de couture, de motos à tois roues, de paresseuses pour la confection de l’attiéké et bien d’autres objets et matériels.

Pour rappel, les dons faits aux femmes du département de Niakara le 15 Juin 2024 par madame Dominique Ouattara dans le cadre de la fête des mères à Tafiré, consacraient le partage de ceux de la Sous-préfeture d’Arikokaha le Dimanche 7 Juin 2024.

C’est dans ce cadre festif que les femmes de Loho, Badiokaha, Nagoniékaha, Fononkaha, Niangbo ont fait le déplacement à Arikokaha, chef-lieu de sous-préfecture, pour recevoir leur part du « gâteau ».

Assemian Nawo Koné (Correspondant régional)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici