France/Aymen pas comme Mamoudou Gassama

0
632

Lui il est Tunisien. Tout comme Mamoudou Gassama, il avait posé un acte de bravoure en France en sauvant deux enfants d’un incendie il y a trois ans, c’est-à-dire bien avant que le Malien Gassama ne soit révélé au monde par son acte de courage qui a sauvé la vie à un enfant Français accroché à la façade d’un immeuble au quatrième étage. Aymen, un jeune sans papiers Tunisien, vient de se voir refuser la demande de régularisation par les autorités françaises. Y a-t-il deux poids deux mesures ?

Aymen L. n’a pas la notoriété de Mamoudou Gassama, ce jeune Malien qui a escaladé un immeuble de quatre étages pour sauver un enfant, mais son geste est tout aussi héroïque.
Le 25 avril 2015, ce jeune sans-papiers se promène avec deux amis dans la commune de Fosses, dans le Val-d’Oise, au nord de Paris. Soudain, il entend des cris. Une mère de famille hurle sa détresse. Affolée, elle explique que ses deux enfants sont restés dans l’appartement et que la cuisine est en feu. Aussitôt, les trois hommes se précipitent au cœur de l’incendie pour sauver sa progéniture, raconte le jeune Tunisien au quotidien Le Parisien.
Modestie
Leur courage est à la hauteur de leur modestie. Après avoir rendu les enfants à leur mère les sauveteurs s’en vont sans demander leur reste. La famille lance alors un appel pour les retrouver. Trois semaines plus tard, la mairie de Fosses leur remettra la médaille de la ville pour acte de bravoure.
D’où l’appel lancé au président de la République par l’avocate du jeune Tunisien, Me Philippine Parastatis. Arrivé en France en 2013 avec un diplôme d’informatique en poche, Aymen a vu sa demande de régularisation refusée par la préfecture du Val-d’Oise, malgré l’appui du maire de Fosses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici