Fronan/Lutte contre la rage. Les populations appelées à faire vacciner leurs animaux.

0
194

Initiée par le ministère des Ressources Animales et Halieutiques, avec l’appui de la FAO Côte d’Ivoire, une campagne de vaccination des animaux de compagnie a été lancée pour quatre(4) jours, à Fronan (7 km au nord de Katiola). C’était le Vendredi 22 Mars 2024 à Nagbotonkaha, un quartier de ladite commune.

Beda Estelle, Directrice régionale des ressources animales et halieutiques a d’emblée situé le contexte de cette campagne dans la localité du lancement. « C’est malheureux que lorsqu’on vous confie la direction d’une localité et qu’il y ait un cas de rage humaine avérée qui se solde par une mort. Cette campagne est la bien venue car elle permettra de protéger les chiens et les chats, et par delà, la population.  » A-t-elle indiqué non sans regretter le décès dû à la rage enregistré à Fronan le 25 Décembre 2023 dernier.

Aussi, Beda Estelle voudrait-elle à travers cette campagne, faire comprendre à la population l’importance de la vaccination pour la santé des hommes. Car selon elle, « une fois les signes de la rage apparaissent, il n’est plus possible d’en guérir. » C’est pourquoi a-t-elle continué, « le seul moyen de l’éviter est de faire vacciner les animaux. « Les résultats attendus au terme de ladite campagne, étant de faire au moins 70% d’animaux vaccinés. Docteur Oyetola Wilfried, Représentant l’organisation des Nations unies pour l’Agriculture  et l’Alimentation(FAO), a indiqué que son chef hiérarchique aurait souhaité être présent à cette importante activité, pour traduire le soutien de son organisation au gouvernement ivoirien « pour la santé animale, dans la lutte contre les maladies animales ».

Docteur Oyetola a relevé des cas d’existence de rage non seulement à Fronan mais aussi dans d’autres localités. Ce qui a suscité selon lui l’initiative du gouvernement ivoirien avec l’appui de la FAO à pouvoir réussir à vacciner au moins 70% de chiens, la vaccination étant gratuite. Cela pourrait contribuer à éradiquer la rage dans ces localités a-t-il espéré tout en rappelant leur passage à Man dans le cadre de leur mission.

D’autres circonscriptions sont prévues après l’étape du département de Katiola.

Pour sa part, Docteur Zanan Coulibaly, en fonction à la direction des services vétérinaires, est revenu sur le cas de rage humaine détectée à Fronan en Novembre 2023 dernier, suivi de la mort de la victime le 25 Décembre 2023. Il a donc estimé importante, cette campagne gratuite qui est financée entièrement par le ministère des ressources animales et halieutiques, appuyée par la FAO.

Adingra Koffi, Sous-préfet de Fronan qui a procédé à la cérémonie de lancement, a exhorté les populations à sortir nombreuses avec leurs animaux à l’effet de les faire vacciner. Il a mentionné une première campagne de 300 doses prévues, « dont les objectifs escomptés n’avaient pas été atteints. » C’est pourquoi, il a lancé l’appel à ses administrés, afin de faire vacciner leurs animaux à 100%. Pour rappel, dans le cadre de la lutte contre la rage, le gouvernement ivoirien avec l’appui de la FAO, a lancé à travers le pays un vaste programme de campagne de vaccination des animaux de compagnie.

C’est dans cette dynamique que l’étape du département de Katiola procédait à son lancement à Fronan, pour une durée de 4 jours soit du Vendredi 21 Mars au Lundi 25 Mars 2024.

Assemian Navenko 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici