Katiola/Le 51eme anniversaire de la réserve de faune et de flore du haut Bandama célébré autour du thème: « Conservation des ressources naturelles pour une médecine traditionnelle durable »

0
176

Une forte délégation de l’Office Ivoirienne des Parcs et Réserves de la zone centre conduite par Kouadio Basile, officier des eaux et forêts, était à Kationon (une agglomération de Katiola) le Jeudi 21 Mars 2024. C’était dans le cadre de la célébration du 51eme anniversaire de la réserve de faune et de flore du haut Bandama. 

« Conservation des ressources naturelles pour une médecine traditionnelle durable », c’est le thème autour duquel les 51 ans de ladite réserve ont été célébrés.

Justement, la localité choisie explique tout le sens de la thématique, car un partenariat a été noué avec le célèbre tradipraticien Koné Ouawogninlin, dans le cadre de la protection et de la conservation des ressources naturelles qui constituent la matière première de la médecine traditionnelle.

En tout cas, le commandant N’drin N’drin, cheffe secteur Oipr résident à Katiola, a exprimé sa volonté de voir impliqués, à travers Koné Ouawogninlin, tout le village dans la sauvegarde et la protection de la nature en général, et en particulier la réserve de faune et de flore du haut Bandama qui s’étend sur une superficie de 123.000 hectares.

Elle a insisté sur l’interdiction d’accès aux Parcs et réserves et à demandé à la population d’en faire une large diffusion. L’oipr et ses partenaires ont scellé le partenariat avec le tradipraticiens par de nombreux dons constitués de vivres et de gaz en vue d’éviter l’usage du bois de chauffe. Aussi, l’oipr a-t-elle demandé à Koné Ouawogninlin, et son équipe soignante de recenser toutes plantes qu’il utilise et de choisir un espace en vue de la constitution d’un jardin botanique. Toujours dans la dynamique de renforcer l’adhésion de la population aux actions de conservation des essences, le Capitaine Gondo à instruit les populations de Kationon et les  élèves de l’Epp Dominique Ouattara de Katiola sur la mise en pépinière de l’acacia auriculiformis. Des pépinières ont ainsi été faites en vue d’un reboisement.

Notons que Koné Ouawogninlin qui  accueille et interne de nombreux patients chez lui, a procédé à une séance de démonstration de traitement de malades. La visite de ses locaux a permis de constater l’ampleur de sa sollicitation et de sa renommée. Serges Zehi, Sous-préfet de Katiola par ailleurs président de la cérémonie, a salué l’action de l’Office Ivoirienne des Parcs et Réserves en ce 51eme anniversaire. Il a approuvé la justesse de l’implication des populations riveraines pour la protection des Parcs et Réserves tout en insistant sur l’interdiction d’accès à ces espaces.

Le président de la cérémonie a en outre rendu hommage à Koné Ouawogninlin qui dit avoir reçu son pouvoir de guérison de son père. D’ailleurs, à l’en croire, il aurait pris sa retraite et fait place à son fils Koné Gningninri qui assure la relève.

Pour rappel, le 51eme anniversaire de la réserve de faune et de flore du haut Bandama célébré à Katiola, avait pour objectif global, de faire connaître davantage ladite réserve aux populations et leur inculquer des attitudes en vue de renforcer sa protection. Ces populations qui ont exprimé leur adhésion à l’objectif visé, ont été instruites sur les techniques et avantages liés à l’agroforesterie avec de l’acacia auriculiformis. 

Assemian Navenko 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici