Gabon/Ali Bongo est retourné au Maroc

0
573

Le président Gabonais Ali bongo est retourné au Maroc pour sa convalescence. Il avait regagné Libreville pour prendre part à la prestation de serment du nouveau gouvernement. une cérémonie que n’aurait pas suivi le peuple gabonais. pas même à la télévision nationale. Il continue donc de s’interroger, sur l’état de santé réel de son président.

La cérémonie de prestation de serment a duré un peu moins d’une heure. Elle n’a pas été retransmise en direct ni en différé dans son intégralité sur les chaines publiques, mais une vidéo de 28 minutes a été diffusée quelques heures après. Y a-t-il eu une peur d’une défaillance du chef de l’Etat ? « Pas du tout », répond une source de la présidence qui évoque plutôt la rapidité avec laquelle il a fallu organiser cette journée.

Sur les images, on peut voir en tout cas le président Ali Bongo en fauteuil roulant. On l’entend ouvrir et clore la cérémonie. Le chef de l’Etat a eu, ensuite, un entretien avec les responsables des institutions. Le Conseil des ministres, qui avait été envisagé, a finalement été annulé. Motif invoqué, la passation de service entre les différents ministres n’avait pas encore eu lieu. Le Conseil des ministres est donc reporté sine die.

A la présidence, on ne donne pas davantage de précisions sur la durée de la convalescence d’Ali Bongo au Maroc. Mais une source proche du pouvoir estime que l’essentiel est que la cérémonie ait pu avoir lieu à Libreville. « Que n’aurait-on dit s’il elle avait eu lieu à Rabat », s’exclame cette source qui poursuit : « Le gouvernement peut désormais entrer en fonction. » L’Assemblée nationale est également sur les rails, ce qui fait dire à l’opposant Ange Nzigou que l’on a assisté ce mardi à la « théâtralisation » des institutions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici