Ghana/Dans l’explosion d’un camion transportant des explosifs, on craint la mort de plusieurs personnes et de nombreux dégâts

0
83

Au Ghana, un camion transportant des matières explosives a explosé après un accident dans le sud-ouest du pays, détruisant des bâtiments dans les environs et tuant de nombreuses personnes, selon des responsables et des témoins. Les opérations de secours sont en cours et le bilan risque d’être très lourd.

Au moins 50 personnes pourraient perdre la vie dans cette explosion au survenue le jeudi 20 janvier 2022. Le camion minier transportant des explosifs est entré en collision avec une moto, déclenchant une explosion qui a réduit les bâtiments en ruines et laissé un cratère béant dans la terre.

Le bilan exact de l’accident survenu dans la petite ville d’Apiate, dans le sud-ouest du Ghana, n’est pas encore connu. Les services de police ghanéens ont déclaré que des enquêtes étaient en cours et ont appelé les habitants des villes voisines à ouvrir leurs églises et leurs salles de classe pour accueillir les blessés.

Le véhicule circulait entre les mines d’or de Tarkwa et de Chirano, a indiqué la police dans un communiqué, ajoutant que la plupart des victimes avaient été hospitalisées dans la ville voisine de Bogoso. Des vidéos et des photos prises peu après l’explosion, qui semble avoir rasé une grande partie de la ville, montrent que des bois, des gravats et des tôles de toit jonchent la scène. Des personnes qui avaient entendu l’explosion mais n’étaient pas blessées se tenaient au bord d’un trou béant laissé dans la terre par l’explosion.

Selon les premières informations, au moins 50 personnes sont mortes et 50 autres ont été blessées, a déclaré Abdul Ganiyu Mohammed, coordinateur régional de l’Organisation nationale de gestion des catastrophes, à une station de radio ghanéenne. Dans un communiqué, le service de police ghanéen a décrit le camion comme étant un véhicule explosif minier. le conducteur du camion ne figurait pas parmi les morts et n’avait pas été inculpé. Le personnel des services d’urgence a fermé la zone au public et recherchait des victimes dans les décombres. « Certaines personnes sont enterrées.

Sources ABIDJANTV.NET

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici