Jeûne du Ramadan/Jean Claude Kouassi soutient les communautés musulmanes de l’Iffou

0
297

Jean Claude Kouassi a apporté son soutien aux communautés musulmanes de la région de l’Iffou les samedi et dimanches derniers les rassurant d’être toujours à leurs côtés.

Le Directeur général du Laboratoire du bâtiment et des travaux publics (LBTP) Jean Claude Kouassi dit JCK était dans sa région natale, l’Iffou pour apporter son soutien  à la communauté musulmane les samedi 6 et dimanche 7 avril 2024. Il a, à l’occasion, procédé à la distribution de vivres et fait des dons en numéraire aux différents COSIM et aux femmes. En deux étapes, ce sont en tout 13 tonnes de riz qu’il a offertes aux fidèles musulmans. Soit 02 tonnes à Ettrokro, 03,5 tonnes à M’bahiakro et 02 à Daoukro le samedi 6 avril 2024 et 04 tonnes à Prikro et 01 tonnes à Ouellé le lendemain.

Kouakou Koffi Gérôme, l’ancien maire et départemental RHDP d’Etrokro, à l’instar de tous les autres porte-parole des autres localités visitées, à souligné l’intérêt de JCK pour ses parents. “Le DG aime Ettrokro. Il ne nous a jamais oubliés. À preuve, Ettrokro ne fait pas partie des 4 départements de l’Iffou, mais JCK est encore devant nous ce matin. Je vous demande de vous tenir prêts pour les échéances à venir. Restez en prière pour le Président de la République, Alassane Ouattara, le DG et l’ensemble du pays”, à exhorté l’ancien maire

À M’bahiakro etvDaiukro, la communauté musulmane à dit ne pas être surprise du soutien de JCK devenu une tradition.

Dans sa prise de parole, JCK a, à chaque fois salué les populations, les imams et les fidèles musulmans, avant d’évoquer les raisons de son absence sur le terrain. “Je suis venu vers vous en septembre passé dans un politique, mais je n’ai pas été compris. Cela n’est pas bien grave. Mais le travail que nous avons promis faire est encore là. Ne pensez pas que je vais abandonner le terrain parce que je n’ai pas été élu. Je serai avec vous tout le temps. Je suis venu avec quelques dons pour vous permettre de fêter. Je suis et demeure votre fils pour toujours. Que Dieu nous donne de passer une bonne fête et qu’il nous accorde une bonne santé”.

En retour, imams et porte-parole ont salué et remercié JCK pour son geste, les premiers ajoutant des prières et bénédictions pour lui.

Des doléances ont été formulées par endroits. À Ettrokro, la jeunesse s’est associée aux remerciements des populations. “Revenir vers des populations qui, il y à peu, n’ont pas été favorables à votre message, est un comportement rare chez nous. Seul  vous, JCK, pouvez le faire. Et cela montre tout votre intérêt pour nous. Merci pour cela. Nous, jeunes, sommes convaincus que vous êtes la solution à nos problèmes. C’est pourquoi nous vous prions de penser à notre route qui va nous amener au développement”, à plaidé le porte des jeunes.

À M’bahiakro les populations ont plaidé pour le désenclavement et l’ouverture de banques dans la ville. Dons en numéraire également faits au COSIM de M’bahiakro, Bonguera et Konossou ainsi qu’aux femmes.

À en croire la communauté musulmane de Daoukro, c’est la non venue de leur fils JCK vers elle qui l’aurait surprise. Elle lui à donc traduit ses remerciements et reconnaissance. JCK à salué le bon esprit qui a prévalu lors des élections locales de septembre 2023 et salué l’ensemble des électeurs, ceux qui ont voté pour lui ou non. “Je vous demande de prier spécialement pour le Président de la République, pour notre région et pour nous tous”.

Ali N’guessan, l’imam central de la grande mosquée de Daoukro l’a rassuré en ces termes : “Nous ne sommes pas désespérés. Nous sommes convaincus que ton heure viendra”.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici