KATIOLA/UNESCO : LE 75 ÈME ANNIVERSAIRE CÉLÉBRÉ AUTOUR DE THÈMES RELATIFS A LA PROMOTION DE LA PAIX ET DU CIVISME EN MILIEU SCOLAIRE

0
547
Exif_JPEG_420

Des causerie-débats organisées dans les classes La journée internationale de la paix de l’année en cours a été particulièrement célebrée sur l’étendue du territoire national en général et à Katiola en particulier. Les fédérations nationales et clubs pour UNESCO ont soufflé les 75 bougies de ladite institution sur le sceau de la promotion de la paix et du civisme dans les classes d’écoles.

A Katiola, c’est le CLUB UNESCO LE DERBY de Coulibaly Daouda qui a piloté la mise en œuvre du programme affecté à la journée commémorative de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture. Initialement prévu le 16 Novembre 2020, le déroulement des activités dédiées à l’institution spécialisée de l’Onu , s’est finalement effectué le 30 Novembre 2020 dernier dans les écoles de la ville natale du Général Thomas d’Acquin. Au programme, la lecture du préambule de l’acte constitutif de l’Unesco assortie d’explications des enseignants commis pour la tâche, le tout couronné par des causerie-débats organisées autour de quatre thèmes dont les violences en milieu scolaire, le civisme, la pandémie à coronavirus et les grossesses en cours de scolarité.

« Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes et des femmes, c’est dans l’esprit des hommes et des femmes que doivent être élevées les défenses de la paix. » Tels sont les termes du préambule de l’acte constitutif de l’Unesco.

Au Collège Thomas d’Acquin de Katiola où notre équipe a effectué le déplacement pour la couverture des manifestations commémoratives de la paix et de la 75 ème pluie de l’Unesco, ce sont les élèves des classes de 3 ème 1 et de la 1 ère D1 dont les prestations ont été suivies, qui ont produit des débats houleux en présence de Cissé Alassane, Chef d’établissement dudit collège, et Coulibaly Daouda, organisateur en chef  des cérémonies de cette journée.

Cissé Alassane, Directeur des études du collège qui porte le nom du premier chef d’État-major de la Côte d’Ivoire, a salué l’initiative de l’organisation de ces activités dans les écoles. Car, a-t-il dit, « Non seulement cela contribue à l’instruction des enfants, mais aussi et surtout à la formation de citoyens pour un monde de paix. »

Coulibaly Daouda, animateur principal du Club Unesco le Derby de Katiola, s’est réjoui quant à lui du succès des activités menées dans le cadre de la célébration de la journée de l’Unesco. Pour lui, l’objectif attendu  au termes  de la commémoration est atteint. Celui de cultiver la paix dans l’esprit de nos jeunes générations et même les adultes.

Exif_JPEG_420

 » C’est tout le sens de l’engagement du Club Unesco le Derby de Katiola qui a  vivement souhaité la mise en œuvre du présent programme, une manière pour nous de contribuer à promouvoir et cultiver la paix, Chère à l’institution spécialisée de l’Onu. » A-t-il indiqué tout en appelant chacun à s’approprier les valeurs morales contenues dans l’acte constitutif de l’Unesco. Aussi a-t-il remercié l’ensemble des autorités locales du système éducatif notamment le Directeur Régional de l’Enseignement National et le Chef d’établissement du collège Thomas d’Acquin, pour leur soutien.

Au total dix-huit établissements scolaires dont douze primaires et six secondaires étaient ciblés par les organisateurs, défenseurs de la paix à Katiola.

Assemian Navenko

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici