Les juges d’un tribunal spécial qui siège a Jérusalem depuis avril 1961 prononcent un verdict de condamnation à mort contre l’Allemand Adolphe Eichmann. Cet ex colonel ss fut à la tête du bureau de la gestapo, sur les affaires juives pendant la deuxième guerre mondiale. 15 chefs d’accusation sont portés contre lui considéré comme un des responsables de l’application du plan nazis d’extermination du peuple. Durant les années 1950, de nombreux juifs s’emploient à trouver les criminels en fuite et Eichmann fait partie des premiers sur la liste. Des documents déclassifiés, notamment sa fiche de police, montrent que le gouvernement us allemand ainsi que la Cia connaissait dès 1952, 1958 pour la Cia, la localisation et le pseudonyme sous lesquels se cache Eichmann clemente, mais ne révèle pas pour raison d’État. Après s’être sauvé d’Allemagne, Eichhmann s’est réfugié en Argentine où il vivait depuis dix ans, caché ssous le nom de Ricardo Clement. Il a été repéré puis kinadpé par des agents israélien en 1960. Le gouvernement israélien nie tout d’abord être impliqué dans cet enlèvement et prétend qu’il est le fait de volontés civils juifs chasseurs de nazis. David Ben Groullon, alors premier ministre annonce la capture d’Eichmann à la Kneset le 23 mai 1960. Cette annonce est acclamée debout par les députés présents. Âgé de 55 ans, il affirme devant la justice allemande, n’avoir été qu’un simple rouage dans la mécanique allemande, forcé de se soumettre aux ordres de ses supérieurs. Le 15 décembre 1961, le tribunal reconnaît l’accusé coupable de crimes contre le peuple juif, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. la demande de grâce ayant été refusée, Eichmann est pendu à la prison de Ramleh près de Tel Aviv. L’exécution a lieu le 31 mai 1962.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici