Liga/Le Barça écrase l’Espagnyol et prend la tête du classement

0
876

Depuis quatorze journées, les favoris de la Liga jouaient au chat et à la souris. Cette après-midi encore, plusieurs équipes avaient l’occasion de prendre la tête du championnat. Le FC Barcelone occupait déjà cette position au début de la quinzième journée. Et en profitant d’un derby largement remporté sur la pelouse de l’Espanyol Barcelone (0-4), les Blaugrana sont assurés de rester au sommet du football espagnol pendant au moins deux semaines. Vu le récital proposé par Lionel Messi et ses partenaires, il semblerait que la récréation soit terminée.

Un match plié en une mi-temps

Le match commence pourtant sur un faux rythme. Les deux équipes s’observent quand Lionel Messi ouvre le score. Au quart d’heure de jeu, l’Argentin marque sur un superbe coup-franc qu’il a lui-même provoqué (16eme, 0-1). Avec son jeu de possession, le Barça est déjà à l’abri sans le savoir. C’est d’ailleurs après une longue séquence de passes que les Catalans doublent la mise. Après avoir confisqué le ballon, Lionel Messi arrive à transmettre dans l’intervalle à Ousmane Dembélé sur le côté gauche. Le Français réalise un superbe enchaînement crochet, frappe enroulée du droit pour doubler la mise (26eme, 0-2). L’Espanyol a des corners pour répondre, mais n’arrive pas à surprendre Clément Lenglet et ses partenaires. Le champion en titre fait parler son expérience pour faire mal aux Blanquiazules. Chaque offensive est dangereuse. Luis Suarez trouve le poteau en reprenant acrobatiquement une longue ouverture de Lionel Messi (36eme), puis une tête de Lionel Messi se heurte au montant de Diego Lopez (38eme). Entre les deux, le gardien de l’Espanyol est obligé de faire parler ses réflexes pour repousser une tête d’Ivan Rakitic (38eme). Juste avant la pause, c’est finalement Luis Suarez qui marque le but du 3-0. En force, il convertit une passe en profondeur d’Ousmane Dembélé en glissant le ballon entre les jambes du gardien (45eme, 0-3).

Un quatrième but, le VAR et trois points d’avance

Au retour des vestiaires, l’intensité descend d’un cran. Le Barça gère, l’Espanyol n’arrive pas à être dangereux. En maître de cérémonie, Lionel Messi s’illustre. Décalé par Ousmane Dembélé, le numéro 10 bute d’abord sur Diego Lopez puis provoque un coup-franc à 27 mètres du but catalan. La Pulga ne laisse pas passer l’occasion et marque un nouveau chef d’œuvre pour conclure le spectacle blaugrana. Les hommes de Rubi sauvent l’honneur sur un coup-franc repris victorieusement par Oscar Duarte mais le VAR annule le but (73eme). Les Perruches passent par le jeu aérien pour solliciter Marc-André ter Stegen (81eme, 89eme), en vain. Le FC Barcelone prend trois points d’avance sur le FC Séville et s’assure de passer au moins deux semaines de plus en tête de la Liga grâce à sa différence de but très avantageuse. Les poursuivants, tous tenus en échec ce samedi, vont devoir se réveiller car à ce rythme-là, les Catalans vont avoir la main mise sur le championnat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici