Ligue 1 : face à Nîmes (4-2), Mbappé auteur du meilleur comme du pire

0
584

Sur la pelouse des Costières, l’attaquant du PSG a inscrit le 3e but de la rencontre ; il a aussi été justement expulsé en fin de rencontre.
Quatre matchs et autant de victoires pour le Paris-Saint-Germain : la saison débute bien pour l’équipe du nouvel entraîneur allemand Thomas Tuchel. Mais en déplacement à Nîmes, samedi 1er septembre, le PSG a été ébranlé comme rarement en Ligue 1, et doit son salut au talent individuel de ses joueurs.

Comme face à Angers, la semaine dernière, le trio d’attaque parisien Kylian Mbappé-Edinson Cavani-Neymar s’est illustré en inscrivant un but chacun. Leur coéquipier Angel Di Maria a, lui aussi, participé au festival avec un superbe corner direct, qui a surpris Paul Bernardoni, le gardien nîmois, en fin de première période. Globalement, la formation parisienne a toutefois trop subi, fébrile. Symbole de ce match compliqué, Kylian Mbappé, capable du meilleur comme du pire.

Un but salvateur

Côté « pire », lors des 45 premières minutes, le PSG a ainsi eu du mal à se défaire du pressing et de l’intensité nîmoise. Les Parisiens apparaissaient frustrés, et leur numéro 7 était averti dès la 18e minute de jeu pour anti-jeu et contestation.

Mais c’est également Kylian Mbappé qui est à l’origine de l’ouverture du score parisienne sur un une-deux bien senti avec Thomas Meunier, avant que le Belge ne centre en direction de Neymar (1-0, 36e). Après le retour des Nîmois dans le match en milieu de seconde période (2-2, 71e), alors que la pression se faisait de plus en plus forte sur la défense parisienne, et que l’on se demandait comment Paris allait pouvoir s’en sortir, Mbappé inscrit un but exceptionnel (3-2, 77e), qui rappelait sa reprise de volée de la semaine dernière.

Lancé sur une superbe ouverture du défenseur du PSG Presnel Kimpembe, le nouveau champion du monde a pris de vitesse son adversaire direct, contrôlé le ballon dans les airs, avant de rentrer dans la surface et de tromper Paul Bernardoni, impuissant. Sur le dernier but enfin, inscrit par Cavani dans les arrêts de jeu, Mbappé a su justement s’effacer pour laisser partir son coéquipier seul face à Bernardoni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici