Marabadjassa/Projet de construction du centre avicole. 17 personnes impactées par le projet reçoivent leurs chèques d’indemnisation.

0
178

Le samedi 18 mai 2024, 17 personnes impactées par le projet de construction du Centre de transfert de technologie et d’application en aviculture (CTT2A) ont reçu des chèques de la part du ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Sidi Touré dans le cadre de leur indemnisation. Ce projet est le fruit  du programme d’appui à la production avicole nationale (PAPAN) initié par le ministère des ressources animales et halieutiques afin d’améliorer le secteur avicole ivoirien. Le centre en construction s’étend sur une superficie de 21 hectares et à ce jour le taux de réalisation des travaux est estimé à 60%. Les personnes ayant reçu les chèques ont vu leurs plantations détruites suite aux travaux de construction du centre.

Marraine de la cérémonie, Alice Atsé, mairie de Bodokro, a exprimé sa gratitude aux populations qui ont accepté de donner de leurs parcelles pour la réalisation du projet: « Aujourd’hui, nous sommes venus soulager les personnes qui ont perdu leurs terres. Il ne s’agit pas d’une indemnisation, car rien ne pourra remplacer leurs parcelles même si  la rentabilité financière n’est pas souvent à la hauteur de leurs attentes. Nous sommes également venus leur témoigner notre reconnaissance pour avoir accepté de faire ce sacrifice pour que toute la Côte d’Ivoire puisse bénéficier de ce projet. En effet, plusieurs activités seront menées dans ce centre et nous voyons que les populations sont impatientes que ce projet finisse rapidement pour le bonheur des jeunes et des femmes. Merci donc à ces populations, à l’ensemble des habitants de Marabadjassa, aux chefs coutumiers ainsi qu’à tous ceux qui ont œuvré pour que ce projet ait lieu », a-t-elle remercié.

Dr Kéita Moussa, cadre de Bodokro, a également traduit la joie et la reconnaissance du ministre Sidi Touré à ses parents. « Le ministre, Sidi Touré me charge de remercier ces populations qui ont fait ce sacrifice. En effet, accepter de céder votre parcelle afin qu’un projet d’envergure puisse voir le jour comme celui-là, est un énorme sacrifice. Nous remercions les propriétaires terriens pour ce sacrifice. La construction du centre de transfert de technologie et d’application en aviculture est un vaste projet qui va permettre aux jeunes et femmes de cette région de Gbêkê d’avoir un plus value économique relativement aux retombées de ce projet. C’est plus de trois (03) milliards qui sont investis dans la réalisation de projet pour permettre aux jeunes et aux femmes d’avoir des infrastructures de qualité pour pourvoir bénéficier d’une bonne formation qui va favoriser leurs insertions socio-professionnelle des jeunes de Bodokro. Ce projet va permettre de bouger les lignes du développement car plusieurs personnes seront formées dans ce centre », a-t-il relevé. Les bénéficiaires de ces chèques dont les  montants varient d’une personne à une autre en fonction du rapport des experts agricoles qui ont tenu compte des dégâts subis, selon Dr …ont remercié le ministre Sidi Touré pour ce geste qui vient mettre du baume dans leur cœur.

En leur nom, Traoré Aboubakari a salué le ministre Sidi Touré pour ses nombreuses actions de développement à Marabadjassa. « A vrai dire je ne croyais pas à cette opération d’indemnisation. En réalité, qu’aurions pu faire si l’Etat qui est le premier propriétaire terrien ne pensait pas à nous ? C’est pourquoi nous disons un grand merci au ministre Sidi Touré. Nous avons perdu des parcelles, mais nous gagnons le développement pour tous nos parents. C’est l’essentiel et nous sommes soulagés », a-t-il dit.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici