M’bahiakro/EKRA Kouakou Antoine, coordonnateur régional RHDP de l’Iffou met ses troupes en ordre de bataille

0
910

Le RHDP de la région de l’Iffou a effectué sa rentrée politique suivie d’un séminaire de formation sur la maîtrise des opérations électorales le samedi 15 février 2020 à M’bahiakro. Le thème de ce séminaire en langue baoulé était « Betou Beta » qui signifie « On arrache pour planter ».

Pour l’occasion, le centre culturel cadre de la manifestation s’est avéré exigu pour abriter les Houphouëtistes de venus des quatre coins de l’Iffou et même de plusieurs régions du pays.  Plusieurs secrétaires de sections issus des rangs du PDCI ont également pris part à la cérémonie placée sous le parrainage du maire de Bocanda, Kramo Kouassi, directeur exécutif adjoint du RHDP chargé de la mobilisation. Tous les membres les membres de la coordination régionale de l’Iffou avec à leur tête le maire de Prikro, coordonnateur régional de l’Iffou, Ekra Kouakou Antoine étaient présents.

La cérémonie a débuté par les honneurs au drapeau ivoirien. Dans la série des allocutions, les différents intervenants ont tous salué le travail du Président de la République Alassane Ouattara. Quand le sénateur El Hadj Lamine Konaté dressait le bilan du chef de l’Etat avec des chiffres précis, le maire de Prikro, Ekra Kouakou Antoine, énumérait ses actions dans l’Iffou pendant que le parrain, Kramo Kouassi appelait l’ensemble des populations de l’Iffou à faire le choix de la raison en 2020.

« En 9 ans Alassane Ouattara  a rendu le pays de nouveau fréquentable. Le pays se développe sous nos yeux. Demandons-nous pourquoi il attire les investisseurs. C’est parce que les indicateurs de développement sont concrets et vérifiables. Aujourd’hui nous avons un  taux de croissance de 8% contre 4% en 2011. L’inflation est de 2% quand au niveau de l’UMOA il est de 3%, le taux d’endettement est de 40% contre 70 % pour l’UMOA, le taux de  pauvreté est de 35 % du temps de Ouattara contre 51% du temps des autres. L’indice de sécurité est passé de 3,4 à 1,8 aujourdh’hui, ce qui traduit que la sécurité est de mise dans le pays », a dit Lamine Konaté.

Le coordonnateur régional, Ekra Kouakou Antoine, pour sa part dira : « La région de l’Iffou n’est pas difficile. C’est une région comme les autres. Nous avons un bouclier constitué de 274 responsables politiques sur l’ensemble de la région capable de nous ramener la victoire en 2020. Nos parents seront être reconnaissants pour les 42 km de bitume à Daoukro, le pont de Sérébou, les routes et pistes reprofilées, les écoles et centres de santés construits, l’eau et l’électricité ».

Pour sa part le parrain a dit: « J’éprouve une grande joie de prendre part à cette manifestation. Je veux féliciter la coordination régionale de l’Iffou pour le travail abattu. La base doit travailler, parce que c’est d’ici que partira la victoire. Il n’y a pas de zone difficile pour la vérité. Le PDCI d’aujourd’hui n’est pas celui que Houphouët a laissé à la Côte d’Ivoire, le PDCI du père fondateur était national. Soyez rassurés, après 2020, toute la grande famille Houphouëtiste sera de nouveau rassemblée, parce que tout le monde aura compris que c’est le seul salut pour nous. Chacun de nous ici présent sait ce qu’il doit faire en octobre prochain. Rien ne doit vous détourner de l’objectif final qui est la victoire du RHDP dès le premier tour. Le Président Alassane Ouattara compte sur vous pour la paix et il nous demande de vous rassurer qu’il n’y aura rien en octobre. Tout va bien se passer ».

Le deuxième temps fort de cette cérémonie a été le séminaire de formation sur la maîtrise des opérations électorale destiné à assurer la victoire du RHDP en octobre prochain. Il a donné l’occasion aux différents responsables du parti de faire le point des activités menées dans leurs zones et celles qu’il comptent entreprendre prochainement

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici