M’bahiakro/Yao Kouadio Phillipe condamné pour incitation à la violence sur des familles de gendarmes

0
1227

Douze mois de prison fermes assortis d’une amende de cinq millions de FCFA, telle est la peine infligée par la justice ivoirienne  à  Abidjan le lundi 19 juin 2018 au jeune de 31 ans, Yao Kouadio Phyllipe,  de M’bahiakro. Il avait appelé sur les réseaux sociaux au meurtre d’enfants de gendarmes de la ville, pendant que de violentes manifestations se déroulaient suite à l’assassinat de la jeune élève du lycée moderne, Glahou Hermone Chanceline. << Il faut commencer à égorger tous les enfants des gendarmes, et nous sommes en train de nous organiser ici à M’bahiakro. Restez à l’écoute >>, avait-il écrit sur Facebook. Lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel d’Abidjan Plateau, il n’a pas nié les faits, se contentant de dire qu’ayant constaté les dégâts perpétrés en ville suite aux émeutes, il a retiré  son commentaire et demandé pardon à la nation et aux gendarmes. Les juges l’ont reconnu coupable des faits d’incitation à la violence, mais ont toutefois alléger le réquisitoire du procureur de la République qui souhaitait une peine de dix ans pour lui. Yao Kouadio Phillipe avait été identifié le même soir après son post sur Facebook et appréhendé le lendemain. La défense a jugé bon de ne pas faire appel, vu qu’elle juge la décision du tribunal assez raisonnable.

FR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici