Mevente du cacao en Côte d’Ivoire/Pour donner une chance aux négociations, les Syndicats et associations lèvent leur mot d’ordre de grève illimitée

0
60

Des syndicats et associations de la filière cacaoyère en Côte d’Ivoire, ont entamé une grève illimitée depuis le le 18 janvier illimitée afin d’appeler l’attention des autorités sur leurs préoccupations notamment, le paiement du stock des arriérés de la campagne 2016-2017 d’un montant de 1.600.000.000 F. CFA, suite à la mévente du binôme Café-Cacao , l’appui aux Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) par le Conseil du Café-Cacao, la gestion des acquis des producteurs de Café-Cacao la mévente actuelle du Café-Cacao durant cette campagne 2020-2021.

Le SYNAPCI, le ANAPROCI et le SYNEAGRI-CI ont décidé cet après-midi au cours d’une cérémonie de la levée de leur mouvement de grève.

« Nous vous disons « Yako » pour toute la souffrance que nous subissons actuellement du fait de la mévente du Cacao.

Nous vous disons également merci d’avoir répondu massivement au mot d’ordre de grève que nous avons lancé depuis le lundi 18 janvier 2021.

Le SYNAPCI, le ANAPROCI et le SYNEAGRI-CI ont décidé cet après-midi au cours d’une cérémonie de la levée de leur mouvement de grève.

Suite à ce mot d’ordre de grève le Gouvernement, à travers Monsieur Kobenan Kouassi ADJOUMANI, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural et nous, avons engagé des concertations depuis le mardi 19 janvier 2021, qui se sont poursuivies jusqu’à ce jour jeudi 21 janvier 2021, à la salle de réunion du 23ᵉ étage de l’immeuble de la CAISTAB.

Toutes les questions soulevées ont été passées au peigne fin et débattues sans détour.

C’est le lieu ici de saluer la disponibilité de Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, qui a permis le bon déroulement des concertations.

Au regard des avancées des échanges et privilégiant la voie du dialogue, nous voulons vous rassurer que le dossier fait l’objet d’une bienveillante analyse par le Gouvernement afin de trouver une solution à nos différents problèmes.

Comptant sur la très haute attention que le Chef de l’Etat a toujours accordée à la filière Café-Cacao, nous avons espoir que notre situation trouvera une issue favorable dans les meilleurs délais.

Forts de cela, nous, SYNAPCI, ANAPROCI, SYNEAGRI-CI, levons, en ce jour du jeudi 21 janvier 2021, le Mot d’Ordre de Grève engagé depuis le lundi 18 janvier 2021.

Par ailleurs, nous demandons à tous les producteurs de Café-Cacao de Côte d’Ivoire, de rester à l’écoute de vos dirigeants que nous sommes.

Dans les jours à venir, nous organiserons une tournée d’informations et de sensibilisation en vue de donner tous les détails concernant la résolution des préoccupations que nous avons posées ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici