Mort du comédien Bulldozer en Côte d’Ivoire/Le Ministère des Transports frappe fort

0
844

le chauffeur du camion fou à la base de la mort du comédien Bulldozer, samedi dernier, a été condamné à 20 ans de suspension de permis de conduire jeudi 6 décembre 2018, par le Ministère des Transports. Cette lourde sanction a été prise à l’occasion d’une réunion d’urgence entre le Ministre Amadou Koné et la Commission spéciale technique de suspension et de retrait de permis de conduire. A dire vraie, l’on ignorait l’existence d’une telle commission eu égard au nombre d’infractions routières impunies.

Désormais la tolérance zéro

Après avoir entendu le fautif dans le décès brutal du comédien Sidibé Brahima, alias Bulldozer, le Ministre des Transports Amadou Koné a décidé de la suspension du permis de conduire du conducteur du camion pour une période de 20 ans.

En outre, il devra reprendre obligatoirement la formation et les épreuves d’examen théorique dans une auto école agréé.

Enfin, il lui est soumis l’interdiction formelle de conduire sur l’ensemble du territoire national.

Toutes ces mesures du Ministère des Transports n’ont rie à voir avec les des poursuites pénales que pourrait encourir le conducteur fautif.

Le ministre Amadou Koné signé d’autres arrêtés. On note le communiqué final, 04 cas d’accidents mortels avec suspension de permis allant de 05 ans à plus, 05 cas d’accidents matériels avec suspension de permis allant de 02 à 06 mois, un cas d’accident avec une restitution de permis de conduire pour faits non imputables et un cas de suspension de permis de conduire, pour trois mois, avec sursis. La plupart des mis en cause ont tous l’obligation de reprendre la formation et les épreuves d’examen théorique dans un établissement de formation agréé et sont soumis à l’interdiction formelle de conduire sur l’ensemble du territoire national jusqu’à nouvel ordre.

Fondio R

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici