Municipales à Daoukro/Trois prétendants veulent succéder au maire Tanoh Joseph

0
1355

La campagne pour l’élection municipale dans la cité du Nambè a démarré sous une pluie battante. Elle oppose trois prétendants au fauteuil municipal de Daoukro. Si les populations ont fait, tôt le matin à leur reveil, le constat de la guerre des affiches, elles se sont rendues compte de la pêche au voix des candidats, sous la pluie qui s’est mêlée au débat. Malgré ce temps défavorable, chacun des candidats a tenu à respecter son programme du jour, pour indiquer sa détermination à prendre la succession du défunt maire, Tanoh Kouadio Joseph, contre vents et marées. Ainsi, le candidat du Pdci Rda, professeur Dje Koffi Aubin, a répondu présent à son premier meeting de campagne, au quartier Baoulekro. Entouré des membres de sa liste, désigné par le slogan: « Agir ensemble pour développer Daoukro, le maire intérimaire a expliqué aux populations pourquoi, il était candidat. Ainsi, que ce soit chez le roi de Daoukro, à qui il a présenté sa candidature, et à certaines forces vives de la localité, qu’il a reçu dans son quartier général de la maison du Pdci Rda au commerce, Dje Koffi Aubin a rassuré les uns et les autres à poursuivre le rayonnement de la localité. Mieux, entouré de son équipe qu’il considère comme intellectuelle et dynamique, il compte apporter le bonheur pour tous comme le recommande le président de son parti, Henri Konan Bédié. Après son meeting au quartier Baoulekro d’où il est originaire, Dje Aubin et ses colistiers ont fait une parade dans la ville. Parade également effectuée par Jean Marck Bédié Anyra, candidat indépendant, sous une pluie battante et dont le départ a eu lieu dans son quartier général situé à Baoulekro. Le neveu du président du Pdci Rda, également conseiller municipal sortant, qui conduit la liste :  » Ensemble pour Daoukro » est convaincu de triompher au soir du 13 octobre. Celui que ses partisans appellent le bâtisseur de Daoukro s’est illustré dans des actions de développement. Qu’il compte poursuivre, une fois à la tête de la mairie. Quant à Kouame Kouassi Ambroise, président de la jeunesse communale, il conduit la liste: « la jeunesse en éveil pour la construction de notre commune ». Cet candidat indépendant, malgré son jeune âge a foi à son succès. Sûr de l’appui de tous les jeunes de la commune, il compte prendre le pouvoir, en vue de mieux gérer sa localité. Après avoir donné son coup d’envoi dans son village de Kongoti, il a rejoint son quartier général sis à son domicile au commerce, pour booster sa campagne, lors de ce premier jour.

E.Pisani

Photo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici