Niakara/Quand des tenanciers de maquis foulent au pied les mesures de lutte contre le Covid-19

0
108

Il faut le dire tout net, certains tenanciers de maquis ne se sentent pas consernés par le coronavirus. Ils foulent aux pieds les consignes préventives édictées par le gouvernement. Quand vous passez devant leurs locaux , vous voyez un battant ouvert subtilement, rusant ainsi avec les consignes de fermeture données par le chef de l’État lui même.

A les entendre, ils disent vouloir écouler le dernier stock de boissons .Le comble c’est que cela se passe au vue et au su de tous. Niakara est un grand carrefour ou cohabitent toutes les ethnies et toutes les nationalités. Et surtout du fait des sites d’orpaillage clandestin, chaque jour on enregistre de nouveaux arrivants des pays limitrophes. Il n’est donc pas exagéré de dire que le coronavirus n’est pas loin.

C’est le lieu d’attirer l’attention de tous ceux qui ne respectent pas les consignes que le virus est une réalité et demander à l’autorité plus de fermeté. En fermant le maquis on se protège soit même et on protège ses clients.

Il faut rappeler que ce mercredi la côte d’ivoire a franchi le cap de 80 cas de personnes atteintes du COVID – 19 . Ce même jour le ministre de la sécurité a annoncé des mesures visant à couper Abidjan de l’intérieur du pays, mesures qui devraient rentrer en vigueur ce jeudi. 

Gnakouri Tostao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici