Objet ayant survolé l’Espagne: Qu’est ce que c’était ?

0
68

Selon l’Agence spatiale européenne qui a identifié l’objet qui a survolé l’Espagne dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 mai 2024, ce n’était pas une météorite. Mais Qu’est-ce que c’était ? Voici la réponse.

Depuis samedi dernier, des centaines (voire des milliers) de vidéos circulent sur les réseaux sociaux montrant le bolide qui a survolé la péninsule ibérique en Espagne. Cet objet a au départ été identifié à tort comme étant une simple météorite, mais il n’en est rien.

Un objet extraterrestre a traversé le ciel espagnol samedi dernier dans la nuit

Dans la nuit de samedi à dimanche, un objet céleste d’origine cométaire a traversé le ciel espagnol, offrant aux habitants de la région un spectacle époustouflant. Détecté par la caméra à bolides de l’Agence spatiale européenne (ESA) à 22h46 UTC (0h46 du dimanche en Espagne), l’objet a parcouru le ciel à une vitesse fulgurante de 45 000 mètres par seconde (162 000 km/h) avant de se désintégrer complètement dans l’atmosphère terrestre à une altitude relativement basse de 60 kilomètres.

D’après les analyses du Bureau de la défense planétaire de l’ESA et du CSIC (le réseau Bibliothèque et archives du Conseil national espagnol de la recherche), il s’agissait d’un petit morceau de comète. La trajectoire très plate de l’objet (10 degrés par rapport à l’horizontale) a contribué à sa luminosité exceptionnelle. Sa couleur bleutée est attribuée à sa teneur élevée en magnésium, un élément commun dans les objets extraterrestres.

Bien que l’objet ait été initialement qualifié de météorite, terme souvent associé à l’événement qui a anéanti les dinosaures, une distinction importante s’impose. Une météorite est un fragment de météore qui survit à son passage dans l’atmosphère et atteint la surface de la Terre. Dans ce cas précis, l’objet s’est entièrement consumé en raison de sa vitesse élevée et de son altitude de désintégration. Il est par conséquent peu probable de retrouver des débris sur Terre, d’autant plus qu’il s’est désintégré au-dessus de l’océan Atlantique.

De simple météore à « superbolide »

L’objet aperçu samedi, désormais élevé au rang de « superbolide » en raison de sa magnitude de -16±1 (beaucoup plus brillante que la pleine lune), a été observé par de nombreux témoins et capturé par des caméras. Malgré le nombre croissant d’instruments d’observation pointés vers le ciel, l’objet n’avait pas été détecté avant son impact avec l’atmosphère. Le Bureau de Défense Planétaire de l’ESA poursuivra son enquête sur l’événement afin de déterminer s’il y avait des raisons de s’inquiéter et d’améliorer les systèmes de détection de ce type d’objet.

Un bolide est un météore particulièrement brillant, généralement plus lumineux que n’importe quelle étoile dans le ciel nocturne. Il y en a des milliers chaque année. Un superbolide est un bolide extrêmement brillant, et ce sont des événements rares et très lumineux qui illuminent le ciel comme s’il faisait jour. »’

Ce superbolide constitue un rappel de la présence constante d’objets spatiaux dans notre environnement. Si la plupart d’entre eux sont inoffensifs, il est crucial de se préparer à d’éventuels événements plus menaçants. Les travaux du Bureau de Défense Planétaire de l’ESA visent à améliorer notre capacité à suivre et prédire l’impact de ces objets, permettant permettant ainsi de prendre des mesures de protection adéquates.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici