Ouganda/Un concours de beauté dédié aux femmes rondes.

0
2816

L’indignation gagne du terrain en Ouganda face à une initiative curieuse du ministère du Tourisme visant à faire des femmes rondes un atout touristique pour ce pays d’Afrique de l’Est.

Nous avons naturellement des jolies femmes qui sont étonnantes à regarder. Pourquoi n’utilisons-nous pas ces personnes comme stratégie pour promouvoir notre industrie du tourisme?Godfrey Kiwanda, secrétaire d’Etat chargé du Tourisme

Mardi, le ministre d’Etat en charge du Tourisme, Godfrey Kiwanda, a lancé un concours de beauté baptisé “Miss Curvy Ouganda”. Pour y participer et espérer remporter la couronne, il suffit d’avoir des courbes généreuses et un bon niveau intellectuel. Au-delà de faire l‘éloge de la beauté de ces femmes, il s’agit surtout de promouvoir l’Ouganda comme destination touristique de choix.

“Nous sommes naturellement dotés de belles qui sont étonnantes à regarder. Pourquoi n’utilisons-nous pas ces personnes comme stratégie pour promouvoir notre industrie touristique ?”, s’est interrogé le ministre Kiwanda.

À Kampala, le message a du mal à passer. Des activistes ont notamment lancé une pétition pour exiger l’annulation du concours de beauté, mais aussi pour dénoncer “la chosification” de la femme, présentée ici comme un “objet sexuel”.

“Je me sens personnellement attaquée. C’est dégradant pour les femmes. Dans un pays où les femmes sont agressées par les hommes dans la rue, c’est comme si on légalisait ces agressions en présentant la femme comme une attraction touristique. Ce n’est pas juste”, a déclaré Primrose Murungi, auteure de la pétition. Elle exige en outre que le ministre du Tourisme présente des excuses publiques pour avoir “insulté” les femmes avec un tel projet.

Une pétition en ligne

La déclaration du responsable ougandais a choqué de nombreuses femmes ougandaises. Et Primrose Murungi, a mis en ligne une pétition pour demander l’annulation de Miss Curvy, le concours de beauté dédiée aux femmes rondes.

Le concours de beauté dédiée aux femmes rondes n’est pas une exception ougandaise. En Côte d’Ivoire, le concours Awoulaba et le défilé Rondement Belle sont pour le premier un hommage à la mère, et un appel à s’assumer tel qu’on est, pour le second. Mais ces initiatives n’ont jamais été associées à la promotion du tourisme.

Avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici