PARTI UNIFIÉ

0
157

Depuis Assueffry, Adjoumani lance un appel.

S’il y a un homme au PDCI-RDA qui n’est pas n’approuve pas les attaques contres le parti unifié, c’est Kobenan Adjoumani. Il n’est pas du tout en phase avec Maurice Kakou Guikahué et Jean Louis Billon, qui lors de la Journée hommage du parti le plus ancien de la scène politique Ivoirienne à son mentor, le Président Henri Konan BÉDIÉ. C’était le samedi 10 mars dernier à Yamoussoukro, ils ont démontré par leurs propos, qu’ils ne sont pas disposés aller en RHDP. Il n’en fallait pas plus pour que depuis Assueffry, le 12 mars 2018, le ministre Adjoumani s’insurge contre leur attitude et les qualifie de gens excités qui rament à contre courant. << Au moment où nous sommes en train de parler d'élections sénatoriales, où il faut aller en RHDP, il y a des des voix qui s'élèvent pour mettre à mal notre cohésion. Pour mettre à mal le RHDP, pour mettre à mal notre volonté d'être ensemble. Mais moi j'ai vecu des scènes attroces, vous aussi. Pour nous qui avons vécu ces faits, on ne peut pas tolérer qu'au moment où nos deux chefs, le Président Konan BÉDIÉ et le Président Alassane OUATTARA s'activent pour que définitivement la paix revienne en Côte d'Ivoire, qu'il y ait des déclarations incendiaires, de nature à mettre à mal la cohésion sociale. On peut parler de poste de ministre, de poste de DG, de poste de PCA et bien d'autres choses encore. Mais ces postes ne sont pas plus importants que la vie de la Nation, parce qu'il s'agit de sauver un pays, qui pendant plus de dix ans est tombé dans une crise. Et vous avez souffert pendant que nous étions au Golf. on a vu nos parents quitter Bondoukou, bounan et perdre la vie en cours de route. et il ya aujourd'hui des gens qui veulent allumer le feu. On ne peut pas dire qu'on rend hommage à un homme modéré comme le Président Henri Konan BÉDIÉ, à un homme sage , en utilisant un langage féroce. On ne peut pas aller rendre hommage à une illustre personnalité en étant agressif et excité. lorsqu'il y a un problème dans une famille, c'est à la maison que le problème se règle, ce n'est pas en public. Si vous allez régler le problème en public devant à l'ennemi, c;est que vous ne voulez pas que le problème se règle. Or demain quand on dira qu'il y a une crise en Côte d'Ivoire, ceux qui ont allumé le feu, vont prendre leurs véhicules ou des avions pour aller ailleurs. Ils vont venir la zizanie et après ils se sauvent. Mais moi je ne peux pas me sauver, parce que je sais que vous êtes là. Je dois rester pour vous défendre...Depuis Assueffry, je lance un appel à tous ceux qui sont épris de paix, de dialogue, de s'accorder pour faire échec à toute personne qui voudrais allumer le feu en Côte d'Ivoire...>> Puis il s’étonnera de ce qu’il soit taxé de vendre le PDCI au RDR alors qu’il n’a seulement qu’été mandaté par les deux leaders du RHDP. << Nous sommes RHDP, nous le demeurons parce que le nom d’Houphouet BOIGNY est dans RHDP. Si les gens ont des problèmes à régler, qu’ils les règlent. Mais qu’ils n’utilisent pas le nom d’Houphouet BOIGNY, le nom du Président Henri Konan BÉDIÉ, le nom du Président Alassane OUATTARA. Ce pays a beaucoup souffert. Ce n’est pas parce que le Président OUATTARA va dire demain que je ne suis pas son ministre, que je vais me mettre à l’insulter partout. Il y a des gens qui ne courent que pour leurs intérêts. Hier Gbagbo était au pouvoir, ils étaient avec lui, aujourd;hui Alassane est au pouvoir, ils sont avec lui, on dit peut être le PDCI va être au pouvoir, ils veulent venir au PDCI. Mais ces gens là, c’est eux qu’on appelle les transhumants politiques…>>

AK

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici