Présidence du PDCI-RDA/Un nouveau prétendant dans le starting-blocks

0
227

Au PDCI, plusieurs candidatures sont annoncées pour la présidence du parti. On retient notamment trois grosses canditures. Il s’agit pour le moment du banquier Tidjane Thiam, du secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué et de l’ancien maire du Plateau, Noël Akosdi Bendjo

Mais ces candidatures semblent ne pas faire l’unanimité. A tous ces candidats il est reproché de ne pas remplir toutes les conditions pour candidater.

Pendant ce temps, Cowply Bony, le président intérimaire statutaire qui a succédé au défunt président du parti, Henri Konan Bédié au lendemain de sa disparition, continue de prôner le consensus.

Mais à défaut que faudra t-il faire ? Voici la question centrale qui brûle les lèvres de plusieurs militants et sympathisants du vieux parti.

C’est cette mouvance que se signale un autre prétendant. Jean Marc Yacé, l’actuel maire de Cocody.

Il a affiché ses intentions levé un coin du voile sur ses intentions au cours d’une rencontre avec ses partisans le mardi 07 novembre 2023. A l’occasion, le maire réélu à Abidjan Cocody l’a signifié au siège de sa formation politique.

« Je l’ai déjà dit, je n’exclus rien parce que tout militant est appelé à pouvoir servir le PDCI-RDA. Je suis disposé et je verrai dans quelle condition, si je dois dire oui ou non, je le ferai. Pour le moment, l’appel à candidature n’a pas été lancé officiellement. On attend », a-t-il dit.

Si le compte est bon, cette candidature de cet autre cadre du parti porte à quatre les intentions de candidature au poste de président du PDCI-RDA. Avant lui, celles de Maurice Kacou Guikahué, Noël Akossi Bendjo et Tidjane Thiam, étaient toutes sues de tous.

Y aura t-il d’autres candidatures ? Il faut attendre de voir quand on sait qu’il y a encore du temps devant.

Focus sur ce 4è pretendant

Origine et Formation

Jean-Marc Yacé, le cinquième enfant d’une famille de 10 enfants, naît le 28 mai 1961 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Originaire d’Akrou, dans la commune de Jacqueville, il grandit à Abidjan puis fait ses études secondaires au lycée technique d’Abidjan ainsi qu’en France.

Par la suite, il obtient un diplôme de comptabilité au Cours Castaing puis se spécialise dans les télécoms avant de devenir ingénieur en radio télécommunication. Jean-Marc Yacé continue sa formation au MDE Business School une école de management et développement d’entreprise et fait partie de la première promotion de IHE MDE business, promotion 2010/2011.

Carrière professionnelle

Jean-Marc Yacé entame une carrière professionnelle dans l’armée ivoirienne en 1981 où il sert pendant 16 ans. Après ses années dans l’armée, il reçoit la distinction de Chevalier de l’ordre du Mérite.

Étant chef d’entreprise, il est l’un des précurseurs de l’exploitation des énergies renouvelables de type solaire à la fin des années 1990. Il initie la production de bananes bio dans le Nord de la Côte d’Ivoire avec le groupe Compagnie fruitière.

Il est actuellement directeur général d’EOLIS qu’il a contribué à créer en 2001, une agence maritime, filiale du groupe Compagnie fruitière, l’un des leaders mondiaux de la production fruitière.

Jean-Marc Yacé est l’actuel Consul honoraire des États Unis et du Mexique en Côte d’Ivoire.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici