Présidentielle du 31 octobre/La coordination régionale Gbêkê 3 lance la campagne du candidat Ouattara à Sakassou.

0
65

 
La coordination régionale RHDP Gbêkê 3 à procédé au lancement de la campagne du Président Alassane Ouattara à Sakassou à la gare routière dans une ambiance carnavalesque. A l’occasion tous ses membres affichaient complet, avec au premier rang, le ministre Sidi Touré qui conduit cette délégation.

De nombreux militants de la coordination, (Béoumi et Sakassou) ont tenu à être témoins de l’événement.

Dr Konan Yoboué, délégué départemental de Sakassou à pris la parole pour saluer tous les militants qui ont effectué le déplacement et promis la victoire du candidat des Houphouëtistes. 

« Aujourd’hui est le lancement officiel de la campagne du candidat du RHDP et cela après Bouaké hier. C’est un honneur et une fierté pour le peuple baoulé en général et et pour le peuple Walèbo en particulier. Avec 40.000 militants déjà mobilisés, et nous appuyant sur le bilan de notre candidat, nous sommes bien partis pour atteindre nos objectifs qui sont de voter massivement pour notre candidat à un taux d’au moins 65 % ». Poursuivant, il va égrèner de nombreuses réalisations du Président Ouattara au profit de Béoumi et Sakassou. 

« Toutes ces réalisations Co situent un socle en béton pour convaincre nos parents pour qu’ils fassent le bon choix au soir du 31 octobre ».

Au nom de la jeunesse, Jules Mah à promis une participation importante à la victoire du RHDP. 

« Nous prenons l’engagement, de ne pas écouter les oiseaux de mauvaise augure nous invitant à perturber la bonne tenue de l’élection. Nous jeunes Gbêkê 3, sommes aussi les enfants de quelqu’un. Le jour où nous verrons les enfants de ces personnes qui lancent de tels appels devant nous, alors nous les suivrons. Chers jeunes, allons retirer nos cartes d’électeurs pour le un coup K.O. Merci au ministre Sidi Touré qui fait beaucoup pour nous ».

La coordinatrice régionale des femmes, Antoinette Konan, a exhorté ses sœurs au retrait des cartes d’électeurs.  « Si vous n’avez pas encore retiré vos cartes d’électeurs, dès la fin du meeting allez les chercher ». Elle va terminer par relever les actions du chef de l’État en faveur des femmes.  « En reconnaissance de toutes ces actions, il faut voter le notre candidat ADO ».

Avant de prendre la parole, Sidi Tiémoko Touré s’est fait entourer de tous ses directeurs associés de campagne et des élus. 

« Le choix de Sakassou pour le lancement de la campagne dans le Gbêkê 3 est voulu par le Président de la République parce que Sakassou lui tient à cœur. Nous avons aussi eu l’onction de la reine pour parler développement et paix. Alassane Ouattara est un homme de développement. Toute l’agitation autour n’est que pure jalousie. Pour apporter le développement ADO ne demande pas si le village est RHDP. Le cœur de Ouattara est bon. La violence et la division ne passeront pas. L’élection présidentielle aura lieu le 31 octobre. Préparez vous à cela. Ils aiment parler de démocratie sans être démocrates. Qu’ils viennent pour qu’on se mesure dans les urnes. Qu’ils viennent avec leur projet et leur bilan. L’important c’est le développement de la Côte d’Ivoire, c’est l’avenir de nos enfants et de notre jeunesse. A Béoumi et à Sakassou nous sentons le développement. C’est le peuple qui décide. Au lendemain du 31 octobre, quand ils vont se réveiller, Alassane Ouattara est assis. Sakassou et Béoumi disent ADO ou rien. En avant pour le un coup K.O ».

Après ces mots de clôture, la cérémonie s’est transformée en une véritable fête populaire. 

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici