Prikro/Un foyer de jeunes inauguré à Bahérémi.

0
191

Le Ministre des Transports, Amadou Koné a inauguré le foyer des jeunes de Bahérémi après 21 ans d’attente des populations

Bahérémi, en Andoh « on m’a montré » est un village musulman de plus de 2000 âmes, situé dans la commune de Prikro. Ce village a connu une effervescence particulière, le samedi 6 août 2022 avec la visite du Ministre des Transports, Amadou Koné, invité du maire de Prikro, Ekra Antoine, pour l’inauguration du foyer des jeunes attendue depuis 21 longues années.                                                                                                                          A l’occasion, le président de la mutuelle de développement de Bahérémi (Mudebah), Koffi Komenan, fils et cadre du village, a dit sa fierté de recevoir autant d’autorités avec à leur tête le Ministre Amadou Koné. Il a rappelé la date de la pose de la première pierre du foyer et le soulagement des populations de son inauguration par un illustre fils du pays ce jour. « C’est avec une très grande fierté que je me tiens devant vous ce jour au nom de toute la population de ce village dénommé Bahérémi…Par votre présence ici ce jour, vous rehaussez l’image de notre village et cela nous va droit au cœur. C’est la première fois que nous avons une multitude d’autorités dans ce village et ce n’est qu’une très bonne chose pour nous. La cérémonie qui nous réunit ce matin est la cérémonie de remise des clefs du foyer des jeunes de Bahérémi. Sachez que le foyer des jeunes a posé sa pierre à l’occasion d’une cérémonie en 2001. Si vous faites très rapidement le calcul, vous allez voir que nous sommes à 21 ans avant la fin des travaux. À l’époque c’est un fils du village, Monsieur Kouassi Yao, cadre qui avait aidé la population avec 4 tonnes de ciment et c’est à la suite de cela que nous avons continuer la construction de ce foyer…Des efforts ont été fait pour poursuivre la construction de ce foyer jusqu’à ce que nous rencontrions Monsieur le maire de le commune de Prikro qui a pris sur lui l’engagement de nous aider à terminer ce foyer et à nous faire la remise des clefs. Et c’est parce que Monsieur le maire a tenu son engagement que nous sommes là aujourd’hui », a expliqué le président de la Mudebah.                                                                

Le maire de Prikro, Ekra Antoine,a, dans son intervention, rappelé le contexte de cette rencontre à Bahérémi. « Pourquoi avoir invité un ministre dans ce village, se poserait-on la question? Mais je pense que la mobilisation de ce matin en dit long et la réponse est toute là. Monsieur le ministre, nous somme une petite commune, une jeune commune qui n’a pas beaucoup de moyens. Nous avons décidé dans notre gouvernance communale d’envoyer des autorités dans notre commune, pour aider notre département, notre commune à aller de l’avant. Vous avez dû entendre les doléances des populations par le biais du président de la mutuelle. Et nous, commune, il nous sera difficile de répondre à toutes ces doléances. C’est pour cela que toutes les fois que nous avons une occasion, nous invitons une autorité, un ministre pour nous aider à le faire. Aujourd’hui c’est donc la cérémonie de remise des clefs du foyer des jeunes de Bahérémi. Nous avons pris l’initiative d’aider ce village à avoir un foyer et les accompagner pour avoir d’autres projets. C’était donc un prétexte pour nous, pour qu’en plus de ce foyer que vous remettez, vous puissiez également les aider à résoudre un certain nombre de problèmes  », a expliqué l’édile.                                                                                                                                                      

Le coût de ce foyer des jeunes est estimé a 12 millions de FCFA et aura mis 21 ans pour sa construction. Ce qui a amené le Ministre des transports, a exhorté les populations de l’ensemble du département et singulièrement les cadres, à la cohésion pour pouvoir développer à l’unisson leur village. «J’ai insisté malgré le calendrier très chargé que nous avons ces temps-ci parce que nous sommes à la veille de la célébration du 62ème anniversaire de l’indépendance de notre pays, pour être ici , aujourd’hui dans la mesure où cela fait bientôt 5 ans que j’ai promis venir ici à Monsieur le maire…J’ai noté avec intérêt les propositions qui ont été soulevées par le président de la mutuelle. Je vais m’engager avec Prikro, avec ce village aux côté de mes collègues…Mais avant de partir, je voudrais insister sur la cohésion, la fraternité et la paix. On doit tout faire pour préserver la paix…Je voudrais me réjouir de la bonne ambiance qui règne ici et demander au cadres, aux chefs, aux guides religieux de continuer à travailler pour renforcer la fraternité…Ce bâtiment ça fait près de 20 ans que vous l’attendez. C’est beaucoup 12 millions, mais 12 millions, ce n’est pas grand-chose honnêtement. C’est quelque chose qui peut être faite en quelques mois si les gens sont ensemble et qu’ils mettent les forces ensemble. Les nombreux cadres que vous avez ici, on peut en prendre 11 pour dire que chacun donne 1 million et ça va se faire. Mais il faut qu’il y ait l’entente. Et je voudrais demander au président du comité d’organisation, au président de la mutuelle, de travailler auprès de tous les cadres pour que vous puissiez vous rassembler autour du village, autour du département. Nos jeunes frères en n’ont besoin pour travailler, pour fonder des familles, pour s’épanouir », a conseillé le Ministre des Transports, parrain de la cérémonie.                                                                                         

Amadou Koné a procédé à la pose de la première pierre du centre de santé du village et a également visité le chantier de la mosquée. Le ministre des Transports a dit avoir pris bonne note pour les doléances des populations , notamment l’achèvement de la mosquée, avoir des compteurs d’eau  dans les différents ménages, l’ouverture des rues du village, la couverture du réseau  téléphonique…                                                                                                                                                          

Le foyer des jeunes de Bahérémi est désormais fonctionnel après 21 ans d’attente. En outre, le maire de la commune de Prikro l’a en outre doté de 100 chaises et d’une télévision écran plasma avec un abonnement.

JPH                                                                                           

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici