Propos de Soro à méditer

0
977

« Blé Goudé a appelé et a souhaité me parler. Il m’a dit ses difficultés et je lui ai donné un conseil que je pensais sage. Je lui ai dit M. Blé, vous savez, j’aurai été à votre place, au lieu de mener une vie de fugitif, je serais venu dans mon pays, pour affronter la justice de mon pays. Je pense que ce n’est pas un discours qu’on a envie d’entendre lorsqu’on est fugitif. Euh, je crois qu’il ne m’a pas compris. Mais je pense que la suite des événements m’a donné raison ».

 « si lui-même (Blé Goudé, ndlr) avait l’initiative au nom de la réconciliation d’appeler les autorités ivoiriennes, de dire « oui, je suis réfugié au Ghana. Je veux qu’Amnesty international, je n’en sais rien ou telle organisation des droits de l’homme et mes hôtes ghanéens m’accompagnent dans mon pays. Je suis prêt à aller devant les tribunaux de mon pays », il serait apparu plutôt comme un héros ou un courageux…Que d’aller se faire prendre comme un rat dans un trou. Et de venir là par la petite porte ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici