Région du Poro/ 54eme journée internationale de l’alphabétisation : Les radios locales et les canaux traditionnels de communication mis à contribution pour relever le taux d’alphabétisme

0
15

56% de taux d’analphabétisme et 59 centres d’alphabétisation reconnus officiellement dans la région du Poro.Ces chiffres ont été communiqués, à la faveur de la célébration de la 54eme journée internationale de l’alphabétisation.

C’était le mardi 8 septembre dernier et ce, par Silué Nagounon superviseur de l’alphabétisation de la direction régionale de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle du Poro. A cet effet, il a été organisé des panels et des émissions interactives sur les radios locales en français, senoufo et malinké portant sur la sensibilisation des populations, l’utilisation du téléphone-portable pour dispenser le savoir et le respect des mesures barrière de la maladie à coronavirus dans la formation des apprenants. Autres moyens utilisés : les crieurs publics et des séances de sensibilisation de proximité.

Une initiative de la direction de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle ( Daenf) du ministère de l’éducation nationale et pilotée sur le terrain par le superviseur en la matière de la direction régionale de l’éducation nationale.

« On menait, jusque-là, l’alphabétisation classique : l’animateur devant les apprenants avec tous les documents requis dans une salle appelée centre d’apprentissage. Du fait de la maladie à coronavirus, la donne a changé. La solution ? C’est l’alphabétisation via le téléphone-portable pour éviter la transmission de la maladie et aussi, afin que l’apprenant, partout où il se trouve, puisse recevoir le savoir. Cette activité par le biais du téléphone est, désormais, l’exemple que nous entendons inculquer aux promoteurs des centres d’alphabétisation », explique Silué Nangounon, superviseur de l’alphabétisation de la Dren du Poro.

Sur sa lancée, il en appelle à l’aide des cadres et des élus ainsi qu’à toute personne en capacité d’aider en termes de moyens adéquats et conséquents « il nous faut l’appui de toutes ces personnes en vue de nous aider à une adhésion massive et coller, ainsi, à la vision du Président de la République, Alassane Ouattara, qui ambitionne d’atteindre 80% de taux d’alphabétisation en Côte d’Ivoire. Nous devons comprendre que l’alphabétisation contribue à la promotion socio-économique de l’individu et peut constituer un levier important pour le développement de l’instruction dans notre pays »

Faut-il rappeler que cette célébration qui, d’ordinaire, est organisée à Abidjan ; a été délocalisée à cause de la crise sanitaire de la maladie à coronavirus.D’ailleurs,  le thème de cette année est « l’alphabétisation et la transmission du savoir à l’ère de la Covid-19 » 

                                           Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici