Sur le chemin de son retour des Émirats Arabes Unis, le pape François a admis que des prêtres s’étaient rendus coupables d’agression sexuelle sur des religieuses. C’était devant la presse. Il faut noter que le pape n’avait pas encore abordé directement cette polémique.

Après la pédophilie, c’est un autre scandale qui fait trembler l’Eglise. Le pape Françoisa a indiqué que plusieurs clercs avaient été « suspendus » ou « renvoyés » pour avoir agressé sexuellement des religieuses. 

« Cela fait longtemps que nous travaillons sur le dossier », a-t-il affirmé  ce mardi devant la presse. Le pape François a également rendu hommage à son prédécesseur Benoît XVI qui a dissous une congrégation féminine où s’était installé « cet esclavage de femme ». 

Le chef de l’Eglise a affirmé avoir la volonté de continuer à changer les choses reconnaissant que la problématique est toujours d’actualité. Au début du mois, le mensuel féminin du journal officiel du Vatican publiait un article au sujet de religieuses aujourd’hui encore agressées sexuellement par des prêtres. 

En novembre dernier, l’Union des supérieures majeures qui regroupe toutes les congrégations féminines du monde avait explicitement demandé aux religieuses de rompre avec la culture du « secret » pour dénoncer civilement les clercs qui auraient abusé d’elles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici