Rumeurs de cas de Covid-19 à Daoukro/Le directeur départemental de la santé dément et rassure

0
37

Dr Manouan Jean Marc, directeur départemental de la santé de Daoukro s’est prononcé sur les rumeurs faisant état de 3 personnes atteintes du covid-19 dans la capitale de l’Iffou. Ce qu’a formellement démenti Dr Manouan.

« Quand la maladie est arrivée, il y a eu la suspension de l’école et cette suspension a duré deux (02) mois. Beaucoup sont partis là où ils devraient partir. Dans les mesures de déconfinement, il y a eu la reprise de l’école. Le ministère de l’éducation nationale en liaison avec celui de la santé, des convois ont donc été organisés pour faciliter le retour du personnel administratif, des enseignants, des parents d’élèves et des élèves. Tout ceci a été fait en suivant scrupuleusement les règles d’hygiène et de santé en la matière. Et je rappelle qu’au cours de cette période aucun cas n’a été détecté. Il nous a donc paru aberrant que des taxi communaux refusent de transporter les élèves sous le prétexte qu’au lycée professionnel de Daoukro, certains apprenants auraient été déclarés positifs à la Covid-19. Il n’en est rien, je tiens à rassurer tout le monde. », a déclaré le Directeur départemental de la santé. Poursuivant ses propos, il apportera plus précisions tout en établissant le bilan sanitaire actuel.

« Le 31 mai 2020 à Abidjan, au cours d’un dépistage, six (06) membres d’une chorale ont présenté des signes positifs à la maladie à Coronavirus. Comme nous le savons tous, parfois les résultats des tests mettent un peu de temps. Dans cette attente des résultats, le 1er juin un des cas s’est rendu à Daoukro sans en informer les autres, ni après un avis médical. Il est bien de signifier que la personne contaminée était à un stade très léger de la maladie. Donc, il n’y avait pas de risques véritables pour sa santé. Car dans le cas du Coronavirus, c’est la défaillance du système immunitaire qui entraînent des complications respiratoires et provoquent le décès du patient. », a affirmé Dr Manouan. Au niveau d’Abidjan, un nouveau contrôle a été effectué le 06 juin 2020, sur les membres de la chorale suspectés d’être des porteurs du virus Covid-19. Malheureusement, le 6ème cas qui est positif comme les autres était absent. C’est ainsi que nous avons été alertés par le district sanitaire de Cocody/Bingerville de ce qu’un « sujet malade » serait ici à Daoukro. Toutes les informations concernant ce cas nous a été transmis. Ce qui nous a permis de l’identifier et de le retrouver. Le vendredi 12 juin, avec notre équipe d’intervention rapide, nous nous sommes rendus dans son établissement où nous avons établi un nouveau diagnostic après l’avoir isolé de tous ses camarades. (…) Au delà de cela, les mesures barrières ont été renforcées et nous avons fait le tracé des « sujets contacts », c’est-à-dire les personnes qui ont été en contact régulier avec lui. Ils étaient au nombre de cinq (05) dont deux (02) d’entre eux présentaient des signes mineurs. », selon le responsable en charge de la santé au plan départemental. Face donc à ces deux (02) nouveaux cas suspects, il était nécessaire de les isoler dans le cadre d’un suivi médical et pour effectuer des tests approfondis. Après leur traitement, les nouveaux résultats ont conclu et confirmé leur négativité. En ce qui concerne le tout premier cas, il a subi un second test et il a été déclaré négatif mais il est toujours en observation en attendant le test final ». Toutefois, le directeur départemental de la santé a tenu à éclairer la lanterne des populations.

« Les signes de Coronavirus ne sont pas spécifiques au Coronavirus. C’est pas parce qu’une personne tousse, éternue ou qu’elle a de la fièvre que celle-ci est systématiquement malade du Coronavirus. Ce ne sont que des signes qui nous orientent dans le sens de la détection des porteurs du virus Covid-19. Mais il faut d’abord confirmer cela en faisant un certain nombre d’analyses. » Et d’ajouter : « À ce jour (mardi 16 juin), aucun cas de Coronavirus n’est à signaler à Daoukro « , a-t-il rassuré tout en invitant les populations au strict respect des mesures barrières.

Sources Daoukro 24.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici