Séisme en Coupe de la Ligue/le PSG éliminé en quarts

0
666

Le club de la capitale française, Paris-Saint-Germain, (PSG) a chuté, ce mercredi au Parc des Princes, face à Guingamp, lanterne rouge du championnat (2-1). Le club de Neymar enregistre ainsi sa première défaite de la saison au plan national.

Le Paris-Saint-Germain ne remportera pas pour la sixième fois de son histoire la coupe de la Ligue. Le club de la capitale, cinq fois vainqueur de cette compétition s’est incliné, mercredi 9 janvier au Parc des Princes, en quarts de finale (2-1) face à Guingamp.

Le PSG était jusqu’alors. invaincu dans la compétition depuis novembre 2012. Il affichait même 44 victoires de rang dans les coupes nationales – Coupe de France et Coupe de la Ligue.

Pas de passe de six pour le Paris-Saint-Germain. Le club de la capitale, quintuple tenant du titre, s’est incliné, mercredi 9 janvier au Parc des Princes, en quarts de finale de la Coupe de la Ligue face à Guingamp (2-1).

Le PSG était jusqu’alors. invaincu dans la compétition depuis novembre 2012. Il affichait même 44 victoires de rang dans les coupes nationales – Coupe de France et Coupe de la Ligue.

Et voilà le club francilien à terre pour la première fois de la saison sur ses terres, après vingt matches de rang sans perdre !

Réactions

« On voulait aller en demi-finale mais on n’a pas réussi, c’était un match un peu bizarre. On aurait pu éviter ces trois penalties avec un peu plus de concentration et de réactivité. On devait tuer ce match, ne pas permettre à cette équipe de revenir », a estimé le milieu du PSG Marco Verratti au micro de Canal+ Sport à l’issue du match.

Même son de cloche du côté, l’entraîneur francilien Thomas Tuchel : « Nous avons eu beaucoup d’occasions pour gagner, on aurait pu marquer trois buts, mais on ne l’a pas fait, honnêtement, on a joué avec trop de confiance. C’est très dur de perdre avec trois penaltys. »

« C’est difficilement explicable, il y a trois niveaux d’écart, de grands joueurs et un grand entraîneur, mais on est resté calme. Ça dépend d’eux, s’ils sont meilleurs ils sont meilleurs, mais on ne leur a pas laissé grand-chose », a reconnu l’entraîneur de Guingamp Jocelyn Gourvennec.

« Ça nous laisse dans une bonne dynamique sûon avait déjà avant Noël et c’est avec cet état d’esprit là qu’on va se maintenir «

Guingamp se prend désormaisrêver grand.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici