Sous-préfecture Arikokaha: Niangbo/ Journées socioculturelles et sportives.Touré Klohiri Lazare, parrain de la JUDESA prône une synergie des forces pour un développement dans la cohésion sociale.

0
971


La Jeunesse Unie pour le Développement de la Sous-préfecture d’Arikokaha (JUDESA) a célébré la 5eme édition de ses journées socioculturelles et sportives à Niangbo le 11 Août 2019 dernier. Touré Klohiri Lazare, parrain pour la quatrième fois des activités de ladite association, a saisi cette lucarne pour en appeler à une fédération des forces fives de la sous-préfecture pour un développement harmonieux de la circonscription. « Je lance un appel à tous les frères cadres de notre sous-préfecture, afin que nous conjuguons nos forces pour booster le développement de notre circonscription dans une ambiance de solidarité d’entente et de cohésion sociale. Car personne d’autre ne le fera à notre place. Et la jeunesse constitue le socle de cette entreprise. D’une notre implication au soutien vêt à l’orientation de cette jeunesse. » C’est en substance le vœu formulé par le parrain de la cérémonie par ailleurs Directeur Général de la société SOFIM. Touré K. Lazare a rendu un vibrant hommage au Docteur Colonel Major, Nambala Touré Benjamin, co-parrain des activités de la JUDESA, pour sa disponibilité,sonsens de partage et pour ses nombreuses œuvres caritatives qu’il a réalisées à travers la région du hambol en général et la sous-préfecture d’Arikokaha en particulier. Pour le patron de la SOFIM, Nambala Touré Benjamin est le modèle de cadres qu’il faut pour « l’émergence ou le développement souhaité de tous. » C’est pourquoi, a-t-il estimé, « son profil doit inspirer chaque cadre de notre sous-préfecture ».  Dans une interview à lui, accordée, Touré Klohiri Lazare a expliqué son engagement à soutenir  la JUDESA, par le fait qu’il vu naître cette association et mieux, qu’il avait été approché pour en être le Président à l’origine. Surchargé par ses activités professionnelles, a-t-il précisé, il a estimé important de s’investir davantage pour la réussite de toutes les activités entreprises par la Jeunesse Unie pour le développement de la Sous-préfecture d’Arikokaha dont le président est Koné Gaoussou, un jeune cadre du village d’Arikokaha. A l’en croire, sa volonté à soutenir la jeunesse est aussi stimulée par la précarité des conditions de vie des populations en général et des jeunes en particulier. Touré Klohiri Lazare a en revanche, exhorté les jeunes au travail, au civisme et à l’entraide entre jeunes de la sous-prefecture.  » C’est par le travail, le civisme, l’entraide,la solidarité et la cohésion entre vous, que vous serez épanouis et forts. » a-t-il conseillé avant de demandé à l’ensemble des cadres de s’intéresser davantage à la jeunesse pour leur épanouissement.                             

Assemian Navenko

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici