Yamoussoukro/Atelier de formation des ambassadeurs de paix. 40 ambassadeurs de paix issus des universités et grandes écoles reforcent leurs capacités

0
31
Exif_JPEG_420

La Fondation Félix Houphouët-Boigny accueille pour trois jours à compter du 14 au 16 septembre prochain, les ambassadeurs de paix issus des clubs de paix des universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire. Un atelier de formation pour le renforcement des capacités qui réunit 40 ambassadeurs de paix des clubs des universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire, en matière de prévention et de gestion des conflits, de discours de haine. C’est à cette occasion qu’à l’ouverture de la cérémonie dudit atelier le 14 septembre 2021, que le secrétaire général de la Fondation Félix Houphouët-Boigny, Pr Jean-Noël Loukou, a inculqué aux ambassadeurs de paix que toutes ces formations doivent permettre d’enraciner la culture de la paix telle que l’enseigné Félix Houphouët-Boigny :

« Qu’il y a plus de mérite à faire la paix qu’à faire la guerre » que « la paix n’est pas mot mais un comportement. » Et d’ajouter « sans la paix, il n’y a ni liberté, ni éducation, ni exercice des droits de l’homme. » Exhortant ses filleuls à la culture de la paix qui permet d’acquérir les valeurs de la paix et d’adopter de nouveaux comportements et de nouvelles attitudes pour résoudre les conflits sans violence.

Avant le Pr Jean-Noël Loukou, Mlle N’Dri Stéphane, présidente de la conférence des clubs universitaires et grandes écoles des ambassadeurs de paix, a traduit la reconnaissance des membres des clubs aux responsables du programme des nations unies pour le développement, et surtout aussi, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, qui n’a de cesse trahi à ses missions.

Toutefois, elle soulignera que cet atelier s’inscrit dans le cadre de la recherche sur la maximisation des capacités des ambassadeurs de paix. Aussi, dans le but, de donner un coup de pouce à la dynamisation des clubs de paix visant à solidifie leurs impacts positifs dans les universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire.

A l’en croire, ce projet vise à soutenir et impliquer davantage les membres et ambassadeurs  des clubs de paix et de non-violence à jouer un rôle actif dans la gestion efficace des clubs de paix à l’effet de rehausser le niveau et les engager dans la lutte noble pour le maintien de la paix au sein de la société. Plus de 40 ambassadeurs de venus de différents clubs de paix universitaires et grandes écoles de Côte d’Ivoire, participent activement à cette formation.

Armand Koffi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici