Yamoussoukro/De retour de la Mecque, les pèlerins célébrés par la communauté musulmane

0
558
All-focus

Les fidèles musulmans de la capitale politique de la Côte d’Ivoire étaient en fête, le samedi 31 aout dernier , à l’occasion de la célébration du retour de la Mecque de  04 des leurs, dont 03 femmes et 01 homme.

Organisée par la communauté musulmane du district autonome de Yamoussoukro, la cérémonie d’accueil s’est déroulée au domicile de la secrétaire général du district , Mariam Bamba. A cette occasion,Tidian Koné , imam adjoint de la mosquée du quartier Bailly , a demandé à Allah de tout mettre en oeuvre pour que la paix définitive revienne en Côte d’Ivoire. Ils ont également prié pour que la sagesse habite tous les Ivoiriens.

« Nous implorons Dieu, Allah, Lago, Clôtcholo, Gnamien…pour chasser en nous les sentiments de haine, de jalousie et de vengeance pour qu’on se regarde en frères et soeurs. Oublions le passé en cultivant l’amour du prochain. Car tout ce qui se passe sur la terre des hommes est la volonté d’Allah. Vraiment nous avons besoin de la paix et de la réconciliation vraie », a-t-il imploré, faisant remarquer aux pèlerins , que c’est Allah qui les a fait partir à la Mecque et les a fait revenir en bonne santé. Pour ce faire, selon lui, il faut lui rendre hommage et prier pour tout ce qu’il a fait pour eux durant leur séjour à la Mecque. Au nom des pèlerins, Hadja Mariam Bamba  a remercié le gouverneur du district autonome de Yamoussoukro, Augustin Thiam et le Ministre Joel N’guessan et tous les musulmans pour la cérémonie d’accueil organisée en leur intention. Pour lui, il faut rendre gloire à Allah qui a permis d’accomplir sans difficultés majeures le cinquième pilier de l’Islam.

En outre, Bamba Mariam a indiqué que tout pèlerin à la Mecque doit prier pour son pays. « Nous avons prié pour que notre pays retrouve la paix, l’unité et qu’on se réconcilie », a-t-elle confié. Avant de donner des sourates de bénédiction à tous ceux qui étaient présents à cette cérémonie. Egalement présent a cette céremonie , Kouamé Eugène , cadre du RHDP de Yamoussoukro , a invité les pèlerins à prier beaucoup pour que la paix tant recherchée règne en Côte d’Ivoire. Dans ce sens, il a demandé aux musulmans de s’impliquer dans le processus de réconciliation, car, pour lui, sans la cohésion et la paix, la réconciliation sera un vain mot.

                                                        N K

RépondreTransférer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici