Yamoussoukro/Jeannot Ahoussou Kouadio aux sénateurs : « Soyons des extrémistes de la paix »

0
456

Jeannot Ahoussou Kouadio , président du Sénat ivoirien a ouvert, le mercredi 04 février 2020, la première session extraordinaire de l’année 2020 du Sénat en présence de 97 sénateurs sur 99 que compte la deuxième chambre.

Le président de la République a saisi simultanément le Sénat et l’ Assemblée Nationale afin de les réunir autour d’un congrès conformément à l’article 114 alinéa 1 de la Constitution, pour un message. Selon le président du Sénat , ce congrès permettra de renforcer la démocratie dans notre pays . Il a enfin annoncé que le congrès de Yamoussoukro s’annonce comme un grand moment de dialogue entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif. 

Ainsi, à l’adresse du jeudi devant le Congrès, suivra le lendemain vendredi 6 mars un Conseil extraordinaire des ministres ayant pour principal point au menu : ‘’Adoption du projet de loi portant révision constitutionnelle’’. Une deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale et du Sénat sera ouverte dès le samedi 7 mars 2020 qui va s’étendre jusqu’au 17 mars 2020, date prévue pour sa clôture.

Pendant ces 10 jours, le Congrès se réunira, toujours dans la capitale politique à Yamoussoukro, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, pour examiner le projet de loi portant révision de la Constitution. Ce projet de réforme constitutionnelle devrait être adopté définitivement le 17 mars prochain pour être transmis le même jour au Secrétariat général du gouvernement en vue d’une saisine du Conseil constitutionnel. Le juge des lois n’aura que 24h pour examiner le texte voté et transmettre son avis le lendemain mercredi 18 mars au chef de l’Etat, qui procédera dans l’immédiat à la promulgation et à la publication de la Constitution révisée au Conseil constitutionnel.

Tour à tour, le Sénat et l’Assemblée nationale statueront sur le projet de loi portant modification du Code électoral dont la promulgation et la publication dans le Journal officiel sont prévues pour le 30 mars prochain. Le président du Sénat , Jeannot Ahoussou Kouadio les a invités à la responsabilité et au devoir républicain . Mais surtout à être « des extrémistes de la paix ».

                                            N  K

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici