Bouaké/Quand un chauffeur d’une voiture de type Pick Nick tuait deux écoliers sur le coup et blessait un autre grièvement

0
851

Deux élèves de l’école primaire Bouaké est, jouxtant l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, ont été tués sur le coups par un chauffeur de véhicule type Pick Nick, le jeudi 27 février 2020 aux environs de 12h 30 minutes. Un troisième élève dans un état critique se trouve au CHU de Bouaké. 

Cet accident sauvage qui n’est malheureusement pas le premier du genre, avait provoqué le courroux des étudiants de l’Université Alassane Ouattara, (UAO) qui ont réagi vigoureusement.

« Aujourd’hui, nous avons été surpris de constater que deux élèves de l’école primaire Bouaké Est ont été carrément tués sur le champs, le troisième avec la jambe fracturée est  dans le coma. C’est une voiture de type Pick Nick. Pour nous faire entendre, nous avons bloqué la voie pour donner sens à notre discussion. Notre souhait n’est pas de faire du mal à qui que ce soit, mais que solution soit trouvée pour aboutir à zéro victimes », s’était exprimé le National Borino, Secrétaire à l’organisation du syndicat Comité des Élèves et Étudiants de Côte d’Ivoire( CEECI).

L’école des écoliers tués par le chauffard

Après une rencontre entre le Secrétaire général de la Préfecture de Bouaké, Katou Bony, le Professeur Anzoumana Ouattara de l’UAO, les forces de l’ordre et les responsables syndicaux d’étudiants, les barrages avqient été levés, favorisant la reprise de la circulation.

Les forces de l’ordre seront régulièrement présentes sur cette voie avec l’installation de balises en fer pour ralentir le trafic. Décision à saluer même si elle est tardive.

C’est la tristesse et la désolation chez les parents, enseignants et camarades des écoliers décédés.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici