Yamoussoukro/Nuit du Destin. L’imam Seydou Sylla aux fidèles : »Respectez les mesures barrières »

0
34

La Communauté musulmane de Yamoussoukro a célébré, dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 Mai 2020, correspondant à la 27ème nuit du mois de Ramadan 1441, la nuit de « Leilatoul Qadr » ou  »la nuit de la destinée » sous le signe du combat contre la pandémie de Covid-19.

La cérémonie s’est déroulée à la mosquée de la paix de Yamoussoukro dans le respect des mesures préventives prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Coronavirus.  Elle a regroupé le Ministre-Gouverneur, Augustin Thiam,  les Vice-gouverneurs,  et ses plus proches collaborateurs.

Elle a été l’occasion pour l’imam Seydou Sylla de rappeler l’importance la nuit du Destin .

Dans son message, El Hadj Seydou Sylla,imam principal de ladite mosquee, a indiqué que la religion musulmane a créé une cohésion entre les populations  de tous les bords, et ce, malgré leurs différences ethniques ou géographiques.
Abordant la question liée à la pandémie du Coronavirus, l’imam a demandé aux musulmans de prier pour la Côte d’Ivoire afin de porter hors des frontières du pays, cette pandemie mortelle .

Notons que le Ramadan de cette année a ete marqué, en Côte d’Ivoire par le décès du guide suprême de la congrégation Cheick Aima Boikary Fofana le 17 mai 2020. 

Au terme de cette célébration ,  le Ministre-Gouverneur , Augustin Thiam, après avoir soutenu que  »cette nuit est une nuit exceptionnelle », a souhaité que  »Allah bénisse la Cote d’Ivoire, son peuple , et qu’Il nous préserve de ce mal du siècle », en parlant du Coronavirus.

 »Nous souhaitons au peuple Ivoirien qu’il continue de bénéficier de la grâce d’Allah face à ce virus qui est entrain d’être géré grâce à la bénédiction d’Allah » a-t-il laissé entendre. Aussi a t-il , rendu hommage au Cheick disparu , Boikary Fofana .

Prières et bénédictions ont été également faites à l’endroit du Président de la République, Alassane Ouattara et son Gouvernement.

Il a enfin, appelé tous les fidèles au respect des mesures de prévention édictées par les autorités ivoiriennes dans la lutte contre la COVID-19, car  »c’est la seule arme dont nous disposons », a-t-il fait remarquer. La nuit du destin constitue un temps clé du Ramadan pour le musulman, a-t-on appris.
        N Konan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici