Côte d’Ivoire/Le thème de la rentrée académique 2017-2018 reconduit pour la présente rentrée scolaire

0
1641

À l’occasion de la traditionnelle rentrée des classes, Kandia Kamissoko Camara, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara annonce la reconduction du thème, « civisme et engagement de tous pour une école de qualité » pour la nouvelle rentrée scolaire 2018-2019 qui démarre le lundi 10 septembre.

Au lycée Sainte Marie de Cocody, la ministre a expliqué que le thème de l’année dernière a été reconduit à cause de l’urgence de consolider l’éthique morale dans une société sans cesse en proie à des contrariétés et à des défiances persistantes.

« Grâce à sa dimension pédagogique et aux enjeux qui le sous-tendent, ce triptyque « civisme, engagement et qualité » apparait comme un appel pressant et une interpellation de toute la chaîne de la communauté éducative nationale allant du directeur régional jusqu’aux élèves. De même qu’aux leaders communautaires et aux parents d’élèves », a-t-elle souligné.

Kandia Camara a exhorté tous les acteurs du système éducatif à se réapproprier quelques principes saints qui se dégagent de ce thème à savoir le respect de la constitution, le dévouement ou l’amour de la Nation, le respect des biens publics et des symboles de la République souvent galvaudés ou méprisés mais qui sont en réalité les piliers du pacte républicain et la stratégie de gestion de l’école.

Cette réunion a enregistré la présence de plusieurs ministres du gouvernement dont le secrétaire d’Etat chargé du Service civique, Siaka Ouattara, qui s’est dit disposé à accompagner sans relâche le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle en vue d’une appropriation des notions de civisme, de citoyenneté et d’engagement pour tous les élèves des établissements primaires, secondaires, techniques et professionnels.

Des imprimantes, des ordinateurs et des mallettes pédagogiques d’une valeur de près de cinq milliards de francs CFA ont été remis aux structures sous-telle notamment, les inspections de l’enseignement primaire et public, aux collèges de proximité, aux directions régionales et départementales.

Il n’y aura donc pas de report de la date de la rentrée scolaire et il faut souhaiter vivement que, la question des frais scolaires par endroits, et les revendications des enseignants et élèves ne viennent pas perturber les cours durant cette année scolaire 2018-2019.

F.Ri

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici