Bouaké, Gare-Kan/Première édition du tournoi de l’émergence doté du trophée Amadou Gon Coulibaly

0
1057

Il y avait fête le samedi 24 novembre 2018 à Gare-Kan, village situé à une quinzaine de kilomètres de Bouake. La raison, la première édition du tournoi de l’émergence doté du trophée du prmier ministre, Amadou Gon Coulibaly.
L’initiative est d’un fils, cadre du village, Traoré Mamadou,

F.C Kan-Gare, finaliste malheureux
Le village de Pokoukro a enlevé le premier trophée de l’émergence
parrain de ce tournoi qui a connu un franc succès.

Plusieurs personnalités bien connues dans le Gbêkê sont venues en effet soutenir le directeur général de l’Infes, Traoré Maladou, dont l’objectif n’était autre sue de rendre hommage au chef du gouvernement Amadou Gon et à travers lui, le Président de la République Alassane Ouattara. Il s’agit du ministre Jean-Claude Kouassi, de Touré Souleymane, conseiller du premier ministre, de Ba Karamoko, départemental du Rdr de Bouaké et de bien d’autres cadres.

Sur le terrain de football deux équipes se disputaient le prestigieux trophée. L’ésuipe locale F.C Kan-Gare et l’équipe du village de Pokoukro. À l’entame, les hostilités semblzient bien engagées pour F.C Kan-Gare avec un bon nombre d’occasions de buts malheureusement gâchées par ses attaquants. En pareille circonstance l’équipe dominée finit par prendre confiance. Et c’est ce qui va arriver. L’ésuipe de Pokoukro qui sent le coup jouable, monte en puissance de retour des vestiaires. Après un premier but inscrit dans un cafouillage, elle va récidiver cette fois-ci de fort belle manière grâce à un joli but de la tête d’un de ses attaquants. Cette deuxième réalisation va sceller définitivement le sort de l’équipe locale qui ne parviendra pas à réduire le score jusqu’au coup de sifflet final. Pokoukro l’emporte donc par le sympathique score de 2-0.

Toutes les quatre équipes ont été récompensées. Les équipes finalistes, le vainqueur et le finaliste malheureux, en plus d’un jet de maillots et d’un ballon, ont empoché deux enveloppes, l’une du ministre Jean Claude Kouassi et l’autre du parrain, Mamadou Traoré. Notons que Gare-Kan a remporté le trophée du fair-play.

JPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici